« Infidel » de Pornsak Pichetshote, Aaron Campbell et José Villarrubia (Urban Comics, 2021) • Rentrée littéraire

Je n’avais pas prévu de faire une chronique spécialement adaptée à Halloween car ce n’est pas dans mes habitudes de fêter d’une quelconque façon cette journée mais, lorsque j’ai croisé le chemin de ce comics, j’ai décidé de changer un peu mes habitudes. De la même manière, je ne lis pas de littératures d’horreur mais si on me parle de forces occultes nourries par le racisme et la xénophobie d’une société, j’y vais.

Quatrième de couverture : « Lorsque Aisha, jeune musulmane, emménage dans un nouvel appartement, ses nuits sont perturbées par des cauchemars terrifiants. Elle découvre cependant que les démons qui peuplent ses rêves ne sont pas le produit de son imagination mais révèlent un mal plus grand, tapis derrière dans les murs de cet immeuble où un drame a eu lieu quelques mois plus tôt. À leur tour, les voisins d’Aisha se retrouvent victimes d’entités qui ne se nourrissent pas de la peur, mais de la xénophobie. »

Aisha emménage dans un nouvel appartement avec son conjoint, sa belle-fille et sa belle-mère. L’immeuble a abrité un drame quelques mois plus tôt. Alors que je m’attendais à un meurtre assez classique et habituel dans le genre, j’ai été surprise. Ce comics sait prendre des risques en s’emparant de sujets d’actualité, en nous tendant un miroir dessiné, une façon terrifiante de montrer la réalité avec les outils de la fiction et de l’imaginaire.

Un nouveau drame va avoir lieu.

Au coeur de cette histoire qui se construit entre les appartements, les étages et les murs d’un immeuble : le racisme, la xénophobie et plus particulièrement l’islamophobie qui alimentent la violence d’esprits malfaisants. Ca vous rappelle quelque chose ? C’est un peu comme si on mélangeait CNews avec de la magie noire. Sacrée tambouille. Mais ce que l’on constate c’est que les esprits malfaisants n’ont pas besoin d’être des phénomènes occultes, un pont entre les vivants et les morts, pour faire du mal.

J’ai apprécié : le réalisme et la complexité des conversations, des réflexions et des réactions ; la diversité des personnages principaux comme secondaires ; l’ambiance visuelle et la construction de la tension qui ont été très efficaces sur moi ; la violence qui reste équilibrée sans abus de gore ; la morale, bien évidemment, subtilement présente et pas martelée.

En achetant ce livre je repensais au film Get Out de Jordan Peele, que je trouve remarquable. J’ai été rassurée de voir que c’était la référence avancée dans la préface de l’album, écrite par Tananarive Due. Réaliser un récit engagé c’est souvent prendre le risque de proposer une œuvre cousue de fil blanc, plate malgré ses bonnes intentions. Mais quand l’engagement se pense en même temps qu’une ambiance franche et une histoire percutante, il y a davantage de chances pour que la magie opère et je pense que l’horreur s’y prête particulièrement bien.

Je n’ai pas pris ma tension lors de la lecture mais je peux vous assurer qu’elle a fait quelques bonds. Si vous avez aimé Get Out ou si vous êtes curieux•se de voir ce que peut donner une histoire qui interroge ce qui est le plus terrifiant entre les monstres et les personnes aux pensées haineuses, laissez-vous tenter.

En savoir plus

Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : L’étagère imaginaire

Et vous, l’horreur porteuse de messages engagés, vous y croyez ?

Retrouvez-moi aussi sur :

4 commentaires

  1. Halloween et les récits d’horreur ne font pas vraiment partie de mon univers… Mais ta présentation a vite eu raison de mes réticences et c’est un album que je m’offrirais bien ! Bon week-end à toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Ce n’est pas non plus mon univers et, justement, le dernier film qui m’avait fait revoir quelque peu mes positions était Get Out. ^^ Donc quand j’ai vu le sujet de ce comics je me suis laissée tenter assez facilement. Il est intéressant et efficace sans être parfait pour autant, mais il a surtout le mérite de nous mettre face à nos démons d’une façon originale. J’espère qu’il te plaira et je te souhaite aussi un très bon week-end ! 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s