Les miscellanées d'Usva

Chroniques littéraires sans frontières

#bonneannée — janvier 6, 2019

#bonneannée

De retour de vacances, je ne peux que vous souhaiter une merveilleuse nouvelle année ! Qu’elle soit remplie d’une infinité de petits bonheurs qui font le grand, qu’elle vous apporte la réussite dans vos projets comme la force d’affronter les imprévus et, enfin, qu’elle vous épargne des virus et microbes qui traînent et s’accrochent malgré le froid.

Très belle année 2019 à toutes et tous ! ♥

Publicités
#vacances — décembre 14, 2018
Humeur | 27 novembre 2018 — novembre 27, 2018

Humeur | 27 novembre 2018

C’est toute émue que j’ai découvert que Nathalie Bernard, auteure de livres adultes et jeunesse, a partagé ma chronique de son livre Sauvages, paru chez Thierry Magnier cette année. Je ne peux donc que vous inviter à la découvrir et à découvrir ses livres. Pour ma part, rendez-vous est pris avec Sept jours pour survivre, paru chez le même éditeur en 2017. Merci, mille mercis ! ☀️

#vacances-rhumesques — octobre 17, 2018

#vacances-rhumesques

Étant malade depuis plusieurs jours, je n’arrive pas à écrire de chroniques. À croire que j’ai le cerveau qui me coule par le nez. Je me vois donc dans l’obligation d’avancer mon départ en vacances blogesques de trois jours. Merci encore à tous pour vos lectures et vos chroniques, vous lire est un plaisir qui se confirme au quotidien !

 

Le blog est en vacances et revient le 3 novembre.

Je vous souhaite de douces journées automnales et de belles lectures !

Blogger Recognition Award — septembre 23, 2018

Blogger Recognition Award

blogger-recognition-award1-e1529307981815C’est toute émue et surprise que j’ai eu le plaisir de découvrir cet été que j’avais été nominée pour le Blogger Recognition Award par Une vie, des livres. Merci infiniment à elle ! Cette nomination étant la première pour mon blog, je vais bien entendu jouer le jeu, répondre aux différentes questions et mettre en avant les blogs que je souhaite nominer à mon tour.

Comment est né le blog ?

Il y a quelques années j’étais une blogueuse très active puis, mes études devenant de plus en plus velues, j’ai arrêté afin de les mener à leur terme. Entre temps, j’avais lancé quelques blogs qui restaient toujours à l’état embryonnaire mais qui traduisaient bien une envie de poursuivre ce type de projet.

Cela fait maintenant trois ans que je suis dans la vie active et créer ce blog en début d’année a été une solution pour prendre du recul, cesser de trop m’investir dans le professionnel et me créer un espace qui puisse m’épanouir d’une autre façon. Etant documentaliste, mes lectures pour le blog servent aussi parfois mon travail, mais la dissociation m’a fait beaucoup de bien. J’ai retrouvé le sens du temps personnel et cela m’a permis de m’orienter librement vers différents sujets en fonction des mes envies. Ce sont la liberté et les échanges dont je manquais que je retrouve ici, parmi vous.

Si je devais donner des conseils…

Mon blog est encore un poupon, il a été créé en mars de cette année, je ne sais donc pas si mes conseils seront les plus pertinents. Cependant, j’aime beaucoup dénicher de nouveaux blogs et j’y lis parfois le sentiment de manque de légitimité à chroniquer ou presque la peur de ne pas écrire assez bien. Et là, je pense que c’est le premier conseil que j’ai envie de donner et qui dépasse l’univers des blogs littéraires : faites ce qui vous fait du bien et soyez fièr/es de ce que vous faites. C’est vraiment important à mes yeux. Il y aura toujours quelqu’un pour mieux écrire que soi, pour mieux comprendre, mieux tout, mais chaque voix compte.

Les autres conseils que je pourrais donner c’est de faire un blog qui vous ressemble et qui évolue avec vous, d’aller à votre rythme, de ne pas vous mettre de pression inutile (il y en a assez dans la vie) et de prendre le temps de lire les actualités de la blogosphère littéraire car bloguer c’est aussi échanger et découvrir à travers d’autres yeux et d’autres mots que les nôtres.

 

Et maintenant, les nominés !

La tournée de livres

Mes échappées livresques

Sur la route de Jostein

Le bouquin ivre

Loupbouquin

B comme Bouquiner

En Quête littéraire

L’accro des bulles

Amélie’s Corner

Livres de Folavril

La viduité

BOOK’ING

Juste lire

BookManiac.fr

Les règles pour les nominés, pour présenter votre Award :

1. Écrire un article montrant votre Award
2. Dans cet article, remercier le blogueur qui vous a nominé et donnez le lien vers son blog
3. Décrire brièvement comment est né votre blog
4. Donner quelques conseils aux blogueurs débutants
5. Sélectionner 15 blogs qui selon vous méritent l’award
6. Allez écrire un commentaire sur chacun de ces blogs pour leur faire savoir que vous les avez nominés
7. Soyez inspirés pour profiter de chaque instant tous les jours de votre vie

[Source : Une vie, des livres]

Humeur | 14 septembre 2018 — septembre 14, 2018

Humeur | 14 septembre 2018

Je ne publie pas de chronique aujourd’hui mais plutôt un billet d’humeur. Hier, comme beaucoup d’entre vous, j’ai appris la nouvelle. Emmanuel Macron annonçant la responsabilité de l’État français dans la mort de Maurice Audin, torturé, en juin 1957. Si je m’intéresse à l’histoire de l’Algérie sur ce mois de septembre, cela fait un petit moment que j’attends ce geste officiel sur une guerre qui ne disait pas son nom, dans laquelle il y a eu des victimes et des bourreaux, dans laquelle la torture était un mode opératoire plus qu’une bavure anecdotique.

Le discours du Président de la République est disponible en ligne et je n’ai pas manqué de le consulter. Si ce premier pas est à saluer, je l’ai trouvé malgré tout un peu tiède. Espérons que l’avenir saura reconnaître, grâce à l’ouverture des archives et au travail des chercheurs que je salue, la vérité dans son entièreté et sa réelle mesure.

Est également ressortie de ma veille une intervention de Florian Philippot en réaction à ce discours. *Hausse de tension*

Monsieur,
Vous n’avez certes pas connu cette période de l’histoire mais nous sommes bien forcés de constater que l’histoire n’est pas née en même temps que vous. La projection vers l’avenir, que vous souhaitez ardemment, demande la reconnaissance des responsabilités. Il ne s’agit pas de repentance. Il s’agit de pouvoir construire une histoire des faits en distinguant du mieux possible les victimes et les bourreaux. Car les victimes ont besoin de cela pour se reconstruire et une société a besoin de se construire sur la vérité. La reconnaissance doit venir de l’État pour qu’il y ait justice. Ainsi, une mémoire peut à son tour se construire. Le pas qui vient d’être fait permet d’aller dans le sens de la réconciliation car rien n’est pire que le silence, le déni ou l’indifférence auxquels vous ajoutez votre dédain. La transmission des traumatismes au sein des familles existe, sachez-le. Je suis également étonnée de vous entendre dire que demander des excuses entretient des tensions permanentes alors que c’est l’une des premières choses que l’on apprend aux enfants. Savoir s’excuser c’est aussi exprimer une volonté d’apaiser et de discuter. Et, pour ma part, c’est cela que je trouve très constructif. Vos propos m’ont profondément choquée et je ne pense pas être un cas isolé.

#vacances — août 1, 2018
#vacances | J-15 — juillet 15, 2018

#vacances | J-15

Le plaisir habituel de devenir une énorme larve approche mais les vacances ne seront pas uniquement là pour chômer : en dehors du temps passé avec mes merveilles de neveux (priorité uno), je réfléchirai à plusieurs pistes de développement d’articles qui me trottent dans la tête ainsi qu’au retour des mois thématiques ! Et ce ne sont pas les sujets qui manquent ! Je vous donne donc rendez-vous à la rentrée pour en savoir plus sur ces nouveautés !

Sinon, j’ai commencé à plancher sur mes lectures de vacances mais il faut dire ce qui est : mon cerveau m’a lâchée. Je vais donc devoir me dépêcher de prendre une décision au risque de partir avec une valise vide. Ce serait dommage d’être obligée de dévaliser une librairie là-bas… *Innocence absolue*

 

Bonnes vacances à ceux qui y sont déjà et courage aux autres, ça arrive !

Humeur | 17 juin 2018 — juin 18, 2018

Humeur | 17 juin 2018

Je suis hyper contente de publier cet article qui vient fêter
le cap des cent articles sur ce blog !

 

En commençant ce projet je n’avais qu’une crainte : que tout cela s’essouffle et que je finisse par laisser tomber. Bon, le blog est encore jeune (très jeune) mais je sens que plus les jours passent plus j’ai envie de l’alimenter. Et cela, je vous le dois, chers lecteurs et lectrices, car comme pour tout le monde c’est l’échange qui motive l’envie de partager et de découvrir !

 

Je vous remercie donc de tout mon cœur et de tout mon clavier
et vous dis à très vite, pour attaquer les cent articles suivants !

Humeur | 1er juin 2018 — juin 1, 2018

Humeur | 1er juin 2018

Je vous souhaite un excellent mois de juin !

Au cours des deux mois précédents, j’ai choisi une thématique de lecture précise, qui s’inscrivait en fil rouge en plus des lectures courantes. Ayant eu des obligations (bon, que je me suis un peu imposées) liées au travail et ayant reçu tard une commande, je vais poursuivre la thématique du mois de mai durant le mois de juin. Il faut également avouer que des livres intéressants paraissent en permanence et je suis une compulsive qui ne se soigne pas encore.

Il m’est clairement apparu que le moindre imprévu vient bouleverser le rythme des chroniques thématiques, je vais donc repenser mon organisation afin de lire plus en avance les livres pour les focus à venir. Ainsi, je ne choisirai pas de thème particulier pour la période estivale, j’en profiterai pour prendre de l’avance pour ceux de la fin de l’année.

Nous nous retrouvons dès la semaine prochaine avec la suite des points lecture au sujet de la culture et de l’histoire des Indiens d’Amérique du Nord !

 

Petite question facultative :

Quel(s) sujet(s) voudriez-vous voir abordé(s) dans mes chroniques ?