Les miscellanées d'Usva

Chroniques littéraires sans frontières

Semaine à mille pages | Du 4 au 10 juin — juin 4, 2018

Semaine à mille pages | Du 4 au 10 juin

C’est reparti pour une semaine à mille pages, voyons-voir de plus près le programme des festivités !

Organisée par Le petit pingouin vert, la semaine à 1000 pages est un challenge qui se reproduit tous les mois.

Vous souhaitez participer ?
Alors rendez-vous sur la page Facebook du challenge !

 

Pour cette semaine, j’ai prévu de renteter une partie du programme prévu pour la précédente semaine, car j’ai partiellement été un papillon :

Lundi 04/06 : lire Le Livre d’Amray de Yahia Belaskri et le tome 1 de Hillbilly d’Eric Powell

Mardi 05/06 : lire La Lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson et Juger Pétain de Philippe Saada et Sébastien Vassant

Mercredi 06/06 : lire Soudain dans la forêt profonde d’Amos Oz et Mandela et le général de John Carlin et Oriol Malet

Jeudi 07/06 : lire Transport d’Yves Flank et L’atelier des gueules cassées de Sybille Titeux de la Croix et Amazing Ameziane

Vendredi 08/06 : lire Pendant les combats de Sébastien Ménestrier et La montagne de Jean-Noël Pancrazi

Samedi 09/06 : lire Le dentier du maréchal, Madame Volotinen et autres curiosités d’Arto Paasilinna

Dimanche 10/06 : lire Les petites chaises rouges d’Edna O’Brien

 

J’ai choisi spécifiquement des livres qui ne soient pas trop volumineux et très proches de mes centres d’intérêts. Je charge un peu la mule, mais je ne lui mets pas la pression pour autant.

 

Et vous, qu’avez-vous prévu de lire cette semaine ?

Publicités
Semaine à mille pages | Du 7 au 13 mai — mai 6, 2018

Semaine à mille pages | Du 7 au 13 mai

C’est reparti pour une semaine à mille pages et cela tombe bien car j’ai opté pour activer mon mode feignasse en profitant bien des ponts de cette semaine… Bref, voyons-voir de plus près le programme des festivités !

Organisée par Le petit pingouin vert, la semaine à 1000 pages est un challenge qui se reproduit tous les mois.

Vous souhaitez participer ?
Alors rendez-vous sur la page Facebook du challenge !

 

Pour cette semaine, j’ai prévu de me concentrer sur de nouveaux livres apparus dans ma bibliothèque ces dernières semaines ainsi qu’une relecture du premier tome de la série d’enquêtes de Walt Longmire par Craig Johnson :

Lundi 07/05 : lire Quand Hitler s’empara du lapin rose de Judith Kerr et Le rapt de Maram al-Masri

Mardi 08/05 : relire Little Bird de Craig Johnson et la nouvelle Un vieux truc indien du même auteur

Mercredi 09/05 : pas de lecture pour cause de boulot et de trajet vers le sud

Jeudi 10/05 : lire Le Livre d’Amray de Yahia Belaskri

Vendredi 11/05 : lire La Lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson

Samedi 12/05 : lire Soudain dans la forêt profonde d’Amos Oz et Vivre d’Anise Postel-Vinay avec Laure Adler

Dimanche 13/05 : lire Transport d’Yves Flank

 

Et vous, qu’avez-vous prévu de lire cette semaine ?

Lecture en cours | 17 avril 2018 — avril 17, 2018
Semaine à mille pages | Bilan — avril 15, 2018

Semaine à mille pages | Bilan

La semaine a été intensive côté boulot (préparation de commémoration et clôture de dossiers avant les congés obligent) je ne me suis donc pas très bien tenue à mon programme. Il faut dire que si j’aime programmer, j’ai un tel esprit de contradiction que je ne suis pas toujours capable de me suivre…

Un peu plus de 900 pages lues, composées des livres suivants :

Fin de lecture de Mets le feu et tire-toi de James McBride : j’ai absolument adoré ce livre, un point lecture est prévu dans la semaine.

Agnès : les mystères de Planctonville de Kati Narhi : dont le point lecture a déjà été publié la semaine dernière, très jolie découverte.

Rocher Rouge d’Éric Borg et Michaël Sanlaville : une bande-dessinée branchée gore qui me tentait mais qui m’a un peu laissée sur ma faim, avec quand même pas mal de sexe au départ et de couples dysfontionnels, ce qui ne m’a pas passionnée. Mais le poids de l’ambiance en a clairement bénéficié, super lourde, presque étouffante. Intéressant, mais j’attends la réédition du deuxième volume pour me positionner définitivement.

Pax et le petit soldat de Sara Pennypacker et Jon Klassen : très belle lecture, un point lecture est prévu dans la semaine.

Strange Fruit de Mark Waid et J.G. Jones : une découverte qui laisse un goût de trop peu, un point lecture plus détaillé est prévu dans la semaine.

J’ai enfin commencé Vers la beauté de David Foenkinos et la série L’enfant et le maudit de Siúil a Rún.

 

Rendez-vous très vite pour une nouvelle semaine à mille pages !

Et vous, quelles ont été vos lectures ?

Semaine à mille pages | Du 9 au 15 avril — avril 9, 2018

Semaine à mille pages | Du 9 au 15 avril

Je n’ai encore jamais fait de challenge, mais j’entame mon premier aujourd’hui ! Organisé par Le petit pingouin vert, la semaine à 1000 pages est un challenge qui se reproduit tous les mois. L’objectif est très simple : lire 1000 pages en une semaine. Bon, dans mon cas, atteindre l’objectif serait agréable, mais le fait de participer à un challenge avec d’autres lectrices est déjà très appréciable.

Vous voulez participer aussi ?
Alors rendez-vous sur la page Facebook du challenge !

Pour cette semaine, je vais poursuivre des lectures en cours afin de les mener à terme et je vais (normalement) en commencer de nouvelles. J’ai encore du mal à prévoir mes lectures et mon rythme. Je projette un planning de lecture que je mettrai à jour au fur et à mesure.

Lundi 09/04 : terminer Mets le feu et tire-toi

Mardi 10/04 : poursuivre Comme l’ombre qui s’en va

Mercredi 11/04 : poursuivre Comme l’ombre qui s’en va

Jeudi 12/04 : terminer Comme l’ombre qui s’en va

Vendredi 13/04 : lire Pax et le petit soldat

Samedi 14/04 : lire Underground Railroad

Dimanche 15/04 : pas de lecture car c’est la route des vacances !

Mais vraiment, je ne me mets aucune pression, je tente surtout pour voir si je prends du plaisir avec ce format que je n’ai jamais essayé. Le plaisir est et sera toujours pour moi le critère le plus important (comme nous tous, non ?). La seule différence avec mes habitudes : je vais emmener ma tablette au boulot pour bouquiner sur mon heure de pause. Je me dis que ça peut être sympa, une petite bulle littéraire pour couper la journée. Affaire à suivre donc, avec des points lectures à l’issue des lectures !

 

Et vous, qu’avez-vous prévu de lire cette semaine ?

Lectures en cours | 8 avril 2018 — avril 8, 2018

Lectures en cours | 8 avril 2018

C’était come qui dirait la course la semaine dernière au boulot, j’étais donc un peu décalquée en rentrant le soir. J’ai lu comme j’ai pu, moins que je ne l’aurais voulu… Mais qu’importe, voici mes lectures en cours, en espérant pouvoir en faire la chronique courant de la semaine prochaine.

Mets le feu et tire-toi de James McBride, paru en mai 2017 chez Gallmeister :

lecencours-1« Au cours de ses quarante-cinq ans de carrière, James Brown a vendu plus de deux cents millions de disques, il a enregistré trois cent vingt et un albums, dont seize ont été des hits, il a écrit huit cent trente-deux chansons et a reçu quarante-cinq disques d’or. Il a révolutionné la musique américaine. Il était extraordinairement talentueux. Un danseur génial. Un spectacle à lui tout seul. Un homme qui aimait rire. Un drogué, un emmerdeur. Un type qui avait le chic pour s’attirer des ennuis. Un homme qui échappait à toute tentative de description. La raison ? Brown était l’enfant d’un pays de dissimulation : le Sud des États-Unis. »

Jazzman et romancier, lauréat du National Book Award, James McBride se lance sur les traces d’une icône de la musique américaine. De rencontres en entretiens, il nous offre un tableau magistral de l’univers de James Brown et nous livre une vision troublante de la société américaine actuelle.

Comme l’ombre qui s’en va d’Antonio Muñoz Molina, paru aux éditions du Seuil en août 2016 :

lecencours-2« Le 4 avril 1968, James Earl Ray assassine Martin Luther King à Memphis et prend la fuite. Entre le 8 et le 17 mai de la même année, il se cache à Lisbonne où, en 2013, Antonio Muñoz Molina part sur ses traces et se remémore son premier voyage dans la capitale portugaise, alors qu’il essayait d’écrire son deuxième roman, L’Hiver à Lisbonne, une histoire d’amour sur fond de musique de jazz et de roman noir.

La fascinante reconstruction des jours de l’assassin croise alors le propre passé de l’auteur, et les deux récits alternent, avec Lisbonne pour épicentre. L’un, autobiographique, relate, sur un mode très personnel et intime, l’apprentissage de la vie et des mécanismes du roman ; l’autre, à la manière d’un thriller, témoigne de ce qu’est la création romanesque, quand, fondée sur le réel, elle va au-delà des faits pour pénétrer dans la conscience des personnages. Pour entrer dans le mystère de l’univers mental de l’assassin, Antonio Muñoz Molina imagine ses obsessions, assiste à ses déambulations nocturnes dans les bars et les hôtels de passe, le suit pas à pas aux États-Unis, au Canada, au Portugal, et revient à Memphis afin de comprendre pourquoi James Earl Ray, certain que l’on peut impunément tuer un Noir militant des droits civiques, appuie le canon de son fusil sur la fenêtre des toilettes d’une pension misérable et exécute Martin Luther King sur le balcon du Lorraine motel.

Antonio Muñoz Molina, né à Úbeda en 1956, est reconnu dans le monde entier comme l’un des plus grands écrivains de langue espagnole. Il est l’auteur d’une quinzaine de romans, de deux recueils de nouvelles et de nombreux essais et écrits journalistiques. Il a reçu de nombreux prix, dont le prix Jérusalem et le prix Príncipe de Asturias pour l’ensemble de son œuvre. »

Deux lectures qui s’ancrent dans la thématique du mois, d’où mon envie de les finir et de les chroniquer rapidement. J’ai surtout avancé Mets le feu et tire-toi et il s’avère vraiment passionnant, moins ciblé que le résumé pourrait le laisser penser. L’histoire tourne autour de la vie de James Brown, mais elle s’ouvre à la multiplicité de vies en orbite autour de lui, à des faits d’époque qui ont secoué l’Amérique. Je ne peux pas vous en dire plus pour le moment, mais je peux déjà vous le recommander !

 

Et vous, quelles sont vos lectures en cours ?

Lectures en cours | 15 mars 2018 — mars 15, 2018

Lectures en cours | 15 mars 2018

C’est plus fort que moi, j’adore lire plusieurs livres en même temps. Ce n’est pas que chacun, pris séparément, m’ennuie c’est qu’au moment de choisir une nouvelle lecture, je suis incapable de trancher.

Mes lectures en cours :

  • Fin de Mission de Phil Klay, paru chez Gallmeister en 2015 et paru en poche le 1er mars 2018 :

couv rivire« Un soldat en Irak doit abattre des chiens qui se nourrissent de cadavres avant de rentrer dans sa banlieue résidentielle, où femme et labrador l’attendent. Un marine affecté aux « Affaires mortuaires » identifie, transporte et inhume des combattants indistinctivement irakiens et américains. Pendant ce temps, un jeune officier se voit assigner la tâche absurde d’améliorer la vie des civils en leur apprenant à jouer au base-ball. Que s’est il réellement passé sur les lignes de front d’Irak et d’Afghanistan ? Comment vivent ceux qui sont rentrés ? Entre brutalité et foi, culpabilité et peur, impuissance et besoin de survie, les vétérans cherchent un sens à donner au chaos dont ils ont réchappé. Fin de mission a reçu le prestigieux National Book Award en 2014. »

  • Les soeurs de Fall River de Sarah Schmidt, paru début mars aux éditions Rivages :

9782743643119« « J’ai regardé Père. Touché sa main en sang… » Le 4 août 1892, à Fall River (Massachussetts), Lizzie Borden découvre son père et sa belle-mère sauvagement assassinés. Très vite, son attitude oriente les soupçons. Sa fragilité la rend-elle coupable pour autant ? Et comment une telle violence a-t-elle pu surgir dans une ville si paisible ? D’après une histoire vraie, Sarah Schmidt a fait un roman fascinant, réinventant l’un des crimes les plus célèbres d’Amérique. Elle plonge dans les secrets d’une famille, mettant à nu la relation bouleversante de deux sœurs, Lizzie et Emma, leur besoin d’indépendance aux prises avec les carcans de l’époque. Au-delà du fait divers, ce conte hypnotique lève le voile sur la part d’ombre de chacun. Sarah Schmidt vit à Melbourne, où elle travaille dans une bibliothèque. Devenu un best-seller dans plusieurs pays, Les Sœurs de Fall River est en cours d’adaptation pour le cinéma et la télévision. »

 

Et vous, quelles sont vos lectures du moment ?