« Dans la gueule du loup » de Michael Morpurgo et Barroux (Gallimard jeunesse, 2018)

« Dans la gueule du loup » de Michael Morpurgo et Barroux (Gallimard jeunesse, 2018)

Difficile d’attendre après avoir acheté ce livre que j’attendais au cours de ce mois d’octobre. Je ne connaissais pas du tout Michael Morpurgo (le poids de la honte s’abat sur mes épaules) mais un peu plus Barroux et le sujet m’intéressait beaucoup.


Quatrième de couverture : « Francis et Pieter ont toujours été très différents. Lorsque la guerre éclate en 1939, ils choisissent deux chemins opposés : l’un est pacifiste, l’autre s’engage comme soldat dans la Royal Air Force et part au combat. La suite de l’histoire va bouleverser leurs vies pour toujours. Et Francis doit se jeter à son tour dans la gueule du loup.

L’histoire vraie de deux frères dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale. Un récit limpide et chaleureux par le grand conteur Michael Morpurgo, magnifiquement illustré par Barroux.

Ce qu’ont affronté mes deux oncles m’a profondément marqué. Ce livre est, d’une certaine façon, le plus personnel que j’aie jamais écrit. – Michael Morpurgo »

Feuilleter les premières pages


Une fois la première page commencée, impossible de refermer ce livre ! Michael Morpurgo nous parle de son oncle, Francis, et de son engagement dans la Seconde Guerre mondiale, lui qui fut un grand pacifiste.

Francis fête ses quatre-vingt-dix ans et, de retour chez lui, au moment de se coucher, il veut repousser le sommeil pour se rappeler toutes ces personnes qui lui manquent et qu’il aurait voulu avoir à ses côtés lors de son anniversaire. Car ces personnes ont pour la plupart disparu bien trop tôt.

Il repense à son frère et l’auteur donne des mots à tirer les larmes sans en faire trop, des mots qui expriment l’amour, l’admiration et le deuil qui n’a jamais vraiment guéri. Il repense à ses amis, de vie anglaise comme de vie de résistance en France, à son épouse qui aura su le ramener parmi les vivants malgré les silences imposés par le secret de la guerre.

Avec des mots simples mais qui viennent frapper sur nos coeur, il ouvre les yeux sur la guerre dans ce qu’elle a de plus nu : son impact sur les hommes. Il n’est pas question ici de la Shoah (dont je parle souvent), mais de l’engagement d’un homme qui croyait en la force de la parole et de la raison, pas dans les armes. Mais après un passage par les armes, il reviendra à la force des mots et du savoir, à sa vocation : l’enseignement.

Un très beau portrait d’homme, accompagné par les dessins de Barroux qui apportent un charme supplémentaire à la plume déjà si belle. Une magnifique découverte qui en invite d’autres de cet auteur. Merci à vos conseils donnés par commentaires, je les ai bien notés !

Pour en savoir plus

 

Et vous, quel livre de Michael Morpurgo ou de Barroux avez-vous préféré ?

Commentaires

3 comments on “« Dans la gueule du loup » de Michael Morpurgo et Barroux (Gallimard jeunesse, 2018)”
  1. J’aime beaucoup cet auteur !

    Aimé par 1 personne

  2. Marilyne dit :

    Voilà, une première lecture de Morpurgo avant toutes les prochaines 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Usva K. dit :

    Exactement ! 🙂 Merci encore à toi pour tes conseils !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s