« Ascender – Tome 1 : La galaxie hantée » de Jeff Lemire et Dustin Nguyen (Urban Comics, 2020)

71pOQ9-lGWL

Je dois avoir un don pour commencer des séries de BD sans comprendre que ce sont des suites et qu’il me manque un morceau des intrigues. Un premier tome qui m’invite à découvrir la série initiale, Descender.

Quatrième de couverture : « Dix ans après que les machines ont quitté la galaxie, la magie a repris ses droits au seul bénéfice de Mère, personnage terrifiant parvenu à soumettre plusieurs planètes à sa volonté.

Sur Sampson, la jeune Mila et son père Andy recueillent contre toute attente un petit droïde qui va attirer l’attention des sbires de Mère. Ils doivent quitter la planète, mais dans un monde sans technologie, la tâche n’est pas aisée… »

Une couverture à couper le souffle qui promet de magnifiques illustrations, un univers différent de tout ce que je lis, un monde soumis à la volonté d’une seule femme avide de pouvoir, un père et sa fille qui vont devoir fuir… Ce comics avait de nombreux points forts à mes yeux.

Ce premier tome consiste à mettre en place l’histoire de cette deuxième période et même sans avoir lu Descender il se comprend très bien. J’ai bien senti qu’il me manquait quelques informations, des événements passés, mais cela n’a pas gâché ma lecture pour autant. D’un côté le pouvoir de Mère et l’organisation de son totalitarisme, de l’autre Mila et son père, qui découvrent un petit robot plus ou moins par hasard. Sauf que la technologie est interdite qui quiconque en possède est immédiatement pris en chasse par la milice de Mère. Dès la découverte du petit droïde, rien ne sera jamais plus comme avant pour Mila.

Si pour l’histoire j’ai réussi à accrocher et à suivre (je me sens toujours toute petite face à la fantasy), j’ai finalement été plus partagée concernant le travail d’illustration. Je n’ai pas vraiment été séduite par la colorisation et je suis tombée sur un livre pas très bien imprimé, donc un peu flou. Un petit hic qui a parfois un peu parasité le plaisir de lecture.

J’attends donc le deuxième tome pour découvrir la suite des aventures de cette jeune fille, au cœur d’une histoire qui la dépasse. Si vous avez lu Descender, je me ferai un plaisir de lire vos avis sur cette série initiale.

Pour en savoir plus

 


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : Pas de chronique trouvée pour le moment.


 

Et vous, allez-vous entrer en résistance avec Mila ?

11 commentaires

  1. Soyons honnêtes, je n’ai lu que les deux premières phrases, qui m’ont permis d’apprendre que Descender avait une suite… Comme j’ai lu les deux premiers épisodes de descender et que j’ai beaucoup aimé, mais pas encore pris le temps de lire la suite (tu vois ce que je veux dire ?) je ne voulais surtout rien savoir de plus. Enfin si, du coup, comme je n’ai pas lu ton avis de peur qu’il me divulgâche l’intrigue, elle est bien, cette suite ? Parce que le début de Descender vaut le coup 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Ahah ! Je comprends entièrement ! ^^ Moi j’ai toujours pas lu Descender donc je ne sais même pas ce qui est lié à la première série. Je n’ai pas l’habitude de lire ce genre de BD donc mon avis vaut ce qu’il vaut, mais j’ai bien aimé (mais pas waouh) la mise en place de l’histoire (même s’il manquait quelques pages à mon goût) mais j’ai moins accroché sur les illustrations. Donc je pense que si tu apprécies la première période, je pense qu’il faudra tenter la seconde à l’occasion. ^^

    Aimé par 1 personne

  3. Ah oui, tu as eu du flair, respect ! ^^ J’ai pu aussi faire le plein de poésie quelques jours avant. Mais je sens déjà le manque… des bibliothèques… des librairies… Ca y est, je me sens fébrile. Hehe ! J’ai surtout beaucoup de flou concernant les reports de parutions, le mois d’avril s’annonçait tellement passionnant !

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai eu quelques échanges avec des éditeurs, et effectivement, le flou est total concernant le report des parutions, car il faut aussi laisser de la place aux autres parutions prévues dans les mois à venir. Chez Scrineo par exemple, les sorties de mars avril sont reportées de juin à août pour le moment… sans aucune certitude. La plupart des maisons ne donneront pas de dates certaines, mais si la situation se prolonge, ils vont être coincés par le programme de la rentrée littéraire… je n’aimerais pas être à leur place, à tout point de vue.
    Une chose est sûre, quand les librairies rouvriront, je serai dans les premières à aller refaire un stock, même si je n’en ai clairement pas besoin^^, mais juste pour les soutenir !

    Aimé par 1 personne

  5. Oui, les éditeurs sont dans le flou et j’espère que le manque à gagner ne va pas trop plomber les petites maisons… Dans mon boulot on vit les reports de parution au quotidien et j’ai déjà peur de la reprise… Je bosse pour une base de données bibliographiques pour les librairies et bibliothèques, alors va falloir être à jour vite et bien et pas se planter.

    Pareil, je rêve d’une librairie ouverte ! ♥ Vivement ! Il va falloir soutenir encore plus que d’habitude nos librairies de quartier. On sera là. 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s