Bilan de l’année 2021 (3/5)

fa0e8925419aa398b63c4dea5d88e813

Poursuivons ensemble le bilan de l’année écoulée ! Le sujet du jour est : la vie de ma bibliothèque.

Malgré un désherbage estival, ma bibliothèque a bien grossi de quelques piles cette année. Je suis clairement tombée dans un nouveau piège : jusqu’à récemment j’étais attirée par les nouveautés mais depuis un peu plus d’un an je flâne beaucoup dans les parutions antérieures et il y a de quoi faire ! De fait, en conjuguant cet enthousiasme à ma déformation professionnelle de documentaliste, on en arrive à des achats qui défient l’entendement. Mais je me suis mise aux livres de poche (ceci est un argument bien réel).


Emprunter au lieu de craquer

Après un an et demi de Covid et presqu’autant de tensions (pour ne pas dire fermeture) dans les établissements culturels, je suis enfin retournée à la bibliothèque. Je me suis installée sur Lyon fin 2019 alors vous imaginez facilement la frustration qui était la mienne…

J’essaie de changer mon comportement impulsif quand il s’agit d’acheter des livres pour favoriser l’emprunt. Sauf, bien sûr quand il s’agit d’une de mes collections, de thématiques qui me passionnent ou d’auteur·ice·s que j’adore. Ou quand le livre n’est pas dans le catalogue du réseau. Ou encore quand le prix en occasion ne se refuse sous aucun prétexte…

En une phrase : changer mon comportement d’achat est un résolution importante que je souhaite tenir cette année et à l’avenir.

Et vous, quel rapport entretenez-vous avec les achats et/ou les emprunt en bibliothèque ?


Les éditeurs découverts en 2021 :

Cette année j’ai découvert quelques maisons d’édition, notamment spécialisées en poésie et/ou littératures de la Méditerranée. ♥

Cliquez et, si vous ne les connaissez pas déjà, découvrez-les : Les lisières, Interférences, Belleville, Warum, Ypsilon, Atelier EXB, Le Soupirail, Elyzad, Alifbata, Blast, Caractères, Al Manar, MeMo, La reine blanche.

Et vous, quelle a été la vie de votre bibliothèque en 2021 ?
Avez-vous découvert de nouveaux éditeurs ?

2 commentaires

  1. Je suis une grosse lectrice de bibliothèques, je n’achète pour ainsi dire pratiquement rien en livres ! En même temps je ne pourrais clairement pas me permettre d’acheter tout ce que je lis ! Et puis la lecture en bibliothèque a de nombreux avantages, même autres que financiers, comme la capacité complète à abandonner un livre s’il ne me plaît pas, et avoir une bibliothèque uniquement composée de livres que j’aime vraiment.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s