👁 Thématique mensuelle | Juin 2021

104d4786ed5bc2d2a091bf5c2d6dd6f0

Le 20 juin est la journée internationale des réfugiés organisée par les Nations Unies, l’occasion pour moi de vous proposer un mois consacré aux thématiques de l’exil et des migrations. Je suis sensible à cette thématique depuis longtemps et j’en parle dans des chroniques depuis les débuts du blog.

Il est important aujourd’hui d’en parler car la pandémie du COVID-19 constitue une menace supplémentaire pour les personnes réfugiées et déplacées, qui comptent parmi les plus vulnérables (António Guterres, Secrétaire général de l’ONU) et car l’argument de l’immigration pour expliquer tous les maux de sociétés est un écran de fumée largement utilisé par les politiques à l’international. A moins d’un an de la présidentielle française, alors que le nationalisme se renforce et que l’extrême droite séduit de façon plus qu’alarmante, faire ce mois thématique m’a semblé être une évidence.

Je vous proposerai au cours de ce mois de juin des romans, des essais, de la poésie, de la littérature graphique ainsi que de jeunesse. Un corpus varié pour montrer un aperçu de la diversité des parcours ainsi qu’une diversité de supports dont il est possible de se servir dans des actions de médiation.

Sont déjà disponibles sur le blog les chroniques des livres suivants :

« La cicatrice » d’Andrea Ferraris et Renato Chiocca (Rackham, 2018)

« La petite fille de Monsieur Linh » de Philippe Claudel (Stock, 2005)

« Une prière à la mer » de Khaled Hosseini et Dan Williams (Albin Michel, 2018)

« Alpha : Abidjan – Gare du Nord » de Bessora et Barroux (Gallimard, 2014)

« Et pourtant elles dansent… » de Vincent Djinda (Des ronds dans l’O, 2019)

« Réfugiés à Berlin » d’Ali Fitzgerald (Presque Lune, 2019)

« La valise » de Chris Naylor-Ballesteros (Kaléidoscope, 2019)

« Khalat » de Giulia Pex d’après Davide Coltri (Presque Lune, 2020)

« Je franchis les barbelés » de Souad Labbize (Bruno Doucey, 2019)

« Là où vont nos pères » de Shaun Tan (Dargaud, 2007)

« Le passeur » de Stéphanie Coste (Gallimard, 2021)

« Les ombres » de Zabus et Hippolyte (Dargaud, 2020)

« Issouf. Un aller simple pour la France » d’Issouf Ag Aguidid avec Estelle Lenartowicz (L’Iconoclaste, 2021)

« Lignes de vies » de Birgit Weyhe (Cambourakis, 2021)

Ce sujet avait déjà fait l’objet d’un mois thématique
en décembre 2019.

Tous les articles en lien avec la thématique mensuelle sont identifiables grâce à l’icône 👁.

Et vous, quel· livre·s conseillez-vous sur ce sujet ?

9 commentaires

  1. Je vais voir ce que j’ai en stock pour participer, sachant que juin devrait être dense professionnellement. Je lirai au moins tes billets (et les anciens aussi).
    Dans mes lectures, de mémoire et donc de façon très fragmentaire, je citerai Exit West de Mohsin Hamid (dans un genre poétique et original), un roman passé plus ou moins inaperçu en France mais ayant rencontré beaucoup de succès dans le monde anglophone. Il y a aussi, plus proches de récits, et directement en lien avec la situation en Méditerranée : Dans la mer il y a des crocodiles de Fabio Geda et La loi de la mer de Davide Enia. Egalement le beau roman de Madelein Thien, Nous qui n’étions rien (et qui parle aussi de musique 😉 et tellement d’autres qui ne me viennent pas immédiatement à l’esprit.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ces titres ! J’ai mis longtemps à répondre à ton commentaire mais je l’ai lu avec attention, j’ai regardé les livres que tu conseilles et j’ai commandé « La loi de la mer » que je ne connaissais pas du tout. Je l’ai récupéré hier et il sera lu pour ce mois thématique. Merci encore car, si je n’ai commandé que celui-ci, les autres m’intéressent aussi ! 😁 J’ai dans ma bibliothèque « Nous qui n’étions rien », je ne sais pas si j’aurais le temps de le lire, mais il a l’air vraiment intéressant !

      Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi pour ton intérêt, j’espère que tu trouveras des pistes de lecture sur ce vaste sujet ! 😊 N’hésite surtout pas à proposer des références si tu en trouves, je suis toujours preneuse (même en dehors du mois de juin). 😁

      Aimé par 1 personne

  2. À la vitesse où je lis en ce moment, pas sûre d’arriver à caser des lectures dans le thème… Deux romans d’une même autrice, Silène Edgar, concernant l’accueil des réfugiés en France, je ne sais pas si ça rentre dans ton sujet… Mais en particulier le titre adulte, Un caillou dans ma chaussure, témoignage d’un enseignant (ancien travail de l’autrice) mais le roman ado, Pour un sourire de Milad, est aussi tellement intéressant, accueil et acceptation par les ados…

    Aimé par 1 personne

    1. Oh je ne les avais pas repérés mais ils entrent complètement dans le thème ! Je les note tout de suite, je ne pense pas pouvoir les lire ce mois-ci mais c’est un sujet qui a sa place sur le blog avec ou sans mois thématique. Merci beaucoup ! 🌸

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s