Un mot, trois livres | Piano

Je vous propose un nouveau rendez-vous chaque samedi : Un mot, trois livres.

Le but ? S’amuser avec les mots et choisir trois livres : un livre lu, un livre qui attend sagement dans ma PAL et un livre que je n’ai pas mais qui me fait (très) envie.

Le mot peut concerner la couverture, le titre ou le contenu du livre, ou encore un mélange de plusieurs de ces critères.

Ce format me permet :
• de remettre en avant des livres dont je n’ai plus forcément l’occasion de parler
• de redécouvrir des livres en sommeil dans mes bibliothèques et de relancer mon envie de les lire
• de découvrir des livres qui attendent d’être adoptés

N’hésitez pas à reprendre cet article récurrent si vous le souhaitez, l’idée est de partager chaque semaine des idées de lectures !

Le livre lu

Le livre de ma PAL

Quatrième de couverture : « En mars 1916, peu après avoir achevé son Trio en la mineur, Maurice Ravel rejoint Bar-le-Duc, puis Verdun. Il a quarante et un ans. Engagé volontaire, conducteur d’ambulance, il est chargé de transporter jusqu’aux hôpitaux de campagne des hommes broyés par l’offensive allemande. Michel Bernard le saisit à ce tournant de sa vie, l’accompagne dans son difficile retour à la vie civile et montre comment, jusqu’à son dernier soupir, l’énorme concerto du front n’a cessé de résonner dans l’âme de Ravel. »

Le livre qui me fait envie

Quatrième de couverture : « Il faut d’abord imaginer ce Grand Nord de la Chine aux si longs hivers, les fleurs de givre sur les vitres et l’explosion vitale des étés trop brefs. Puis Xiao’e, une jeune fille modeste, pas spécialement belle, dit-elle, pour qui la vie n’a jamais été tendre. Et puis Léna aux yeux gris-bleu et au mode de vie raffiné, qui joue du piano et prie en hébreu, dont le visage exprime une solitude infinie. Xiao’e rencontre donc Léna, une vieille dame juive dont la famille s’est réfugiée à Harbin après la révolution d’Octobre. Tout semble les opposer, pourtant on découvrira qu’un terrible secret les lie.

C’est un monde où les fantômes côtoient les supermarchés, où les blessures de l’enfance restent vivaces. A la fois désabusé et espiègle, tragique et gai. »

Et vous ?

9 commentaires

  1. Voilà un mot inspirant ! Evidemment je n’ai rien dans ma PAL, ni dans ma LAL mais j’ai lu pas mal de bouquins en relation avec le piano, la musique, l’orchestration. Pour être dans le sujet pile, je citerai un récit lu il y a longtemps mais qui m’a marquée : La rivière et son secret de Zhu Xiao Mei, sur une femme ayant connu les camps de rééducation sous Mao et qui deviendra une pianiste reconnue et, en fiction, La société des jeunes pianistes de Ketil Bjurnstad (je voulais citer Les tendres plaintes de Yoko Ogawa mais l’instrument du roman est un clavecin). Le livre qui m’a le plus marquée à ce jour, sur ce thème en général, est La musique éveille le temps : le sujet dépasse même largement la musique puisque Barenboïm, pianiste de formation, évoque son engagement pour la paix au Moyen-Orient à travers le West-Eastern Divan Orchestra qu’il avait fondé avec Edward Saïd. Je m’arrête ici car je suis insatiable sur le sujet 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Un immense merci à toi pour tous ces titres que je ne connaissais absolument pas et qui me rendent curieuse, en particulier « La musique éveille le temps » sur lequel je ne me serais probablement jamais arrêtée sans ton commentaire, et pourtant il a tout pour me plaire ! 😃 Une nouvelle fois merci ! 🌸

      Aimé par 1 personne

      1. Je mets ma LAL à jour et je m’étonne de ne pas y avoir pensé : L’inconsolé d’Ishiguro, le seul roman de l’auteur qu’il me reste à lire (hormis son tout dernier pas encore traduit).

        Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir la rose est un roman qui m’avait beaucoup touchée, à la fois par cette relation qui se tisse entre les deux femmes, mais aussi par ma découverte une fois de plus d’un pan de l’histoire chinoise dont je n’avais jamais entendu parler. Je ne peux que te le conseiller…

    Aimé par 1 personne

    1. Je me retenais de me jeter dessus (j’ai explosé mon budget de mai) mais juin est enfin là et je vais me jeter dessus. Il me faisait très envie, ton commentaire lève tout doute possible. 😁 Merci ! 🌸

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s