❤ « Ce que poète désire. Anthologie de poèmes pour la jeunesse » d’Abdellatif Laâbi, illustré par Laurent Corvaisier (Rue du monde, 2021)

Cette anthologie illustrée a été réalisée pour la jeunesse mais tout adulte pourra avoir une révélation lors de sa lecture. Ce fut mon cas. Page après page, je suis tombée en amour pour les mots et les convictions humaines d’Abdellatif Laâbi. Je vous reparlerai prochainement d’autres de ses oeuvres, sans aucun doute.

Quatrième de couverture : « Abdellatif Laâbi, grande voix de la poésie, propose aux jeunes lecteurs un bouquet généreux de poèmes qu’il a choisis dans le vaste jardin de son œuvre. On y lit son profond désir de partager tendresse et humanité, de bousculer le monde, de placer au-dessus de tous les autres drapeaux, ceux de ­la poésie et de la liberté. »

Ce recueil est composé de plusieurs parties dont chacune propose des poèmes issus de différentes publications de l’auteur (de quoi nous donner envie de toutes les découvrir) : Le poète en prison, Accrochées aux étoiles, Amour, amours, Les petites choses, Murmures, Le cri, Sourires, Espoirs.

A la fois regard sur le monde d’hier et d’aujourd’hui et sur la vie que nous vivons chacun·e dans l’intimité de nos sentiments, Abdellatif Laâbi transmet la beauté des mots et la force de l’amour autant que celle de la révolte face à l’injustice.

Ayant vécu l’emprisonnement et la perte de proches en raison de leur engagement (je pense notamment à Tahar Djaout, que je découvre en ce moment), l’espoir qu’il porte et les cris qu’il pousse traversent le cœur des lecteur·trice·s et ne peuvent les laisser indifférent·e·s. La lecture s’est faite avec de gros battements de cœur, des sourires et des yeux humides.

Abdellatif Laâbi compose une poésie qui résonne dans nos aujourd’hui pour que les demains soient meilleurs et respectent la dignité humaine. Les mots sont accompagnés par les illustrations expressives de Laurent Corvaisier, que l’on retrouve régulièrement dans le catalogue de cette très belle maison qu’est Rue du monde.

Deux recueils pour la jeunesse d’Abdellatif Laâbi ont paru en mars dernier, celle-ci et Ouvrons l’oeil du coeur ! (édition bilingue également illustrée par Laurent Corvaisier). Une belle valorisation d’un auteur que j’ai hâte de découvrir davantage et que je vais partager avec mes neveux et nièces.

Difficile de résumer un recueil de poésie, le plus simple est de le découvrir et je ne peux que vous le conseiller.

Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : Pas de chroniques trouvées pour le moment.

Et vous, quelle est votre dernière découverte poétique marquante ?

Retrouvez-moi aussi sur :

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s