« L’homme de la mer » de Jang Deok-hyun (Pika Graphic, 2017)

Finissons la semaine avec un manhwa un peu plus léger (mais pas totalement non plus, faut pas pousser). Deux personnages très différents vont se rencontrer : Anna, presque trentenaire paumée qui cherche le sens de la vie, et Deok-hyun, pêcheur pratiquant un art ancestral coréen normalement accompli par des femmes, les haenyos.

Quatrième de couverture : « Licenciée à la suite d’une altercation avec son patron, Anna, jeune vendeuse désabusée par la vie, se réfugie au bord de la mer pour oublier son triste sort. C’est là qu’elle rencontre Deok-hyun, un pêcheur de coquillages mutique dont le passé est nimbé de mystères. Fascinée, Anna va contraindre cet homme à lui enseigner son métier de pêcheur en apnée pour, qui sait, trouver enfin un vrai sens à sa vie… »

Rien ne semblait présager de cette rencontre et pourtant il aurait été dommage qu’elle n’ait pas lieu. Virée de son travail alimentaire dans lequel Anna ne prenait aucun plaisir (c’est rien de le dire), elle se retrouve au bord de mer pour fuir sa situation, aidée d’un peur d’alcool. Éméchée, elle va croiser Deok-hyun rentrant chez lui après la pêche. Elle, excessive et spontanée ; lui, renfermé comme une huître. Découvrant le travail et le mode de vie de cet homme, Anna va lui demander de l’initier à l’art des haenyos. Pour cette excellente nageuse qui ne trouve de répis à son mal-être qu’en nageant, sa recherche de sens a peut-être trouvé un but. De son côté, Deok-hyun cache un passé lourd de regrets. Il est hanté par un fantôme du passé et par ses erreurs qu’il ne peut corriger.

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce manhwa ce sont les personnages, leurs différences et la façon dont celles-ci se confrontent puis se comprennent. Portée par un humour plutôt efficace, cette histoire se lit toute seule et, sans que nous ne nous en rendions compte, nous réalisons que nous sommes attachés à ce duo improbable que les hasards de la vie savent créer. J’ai également été sous le charme des illustrations au trait assuré habité par un petit quelque chose de désinvolte.

Avec leurs parcours et la relation qu’ils vont se créer, ils font comprendre à chaque lecteur•trice que toutes les vies comportent de mauvaix choix, des erreurs et des faux pas. Faut-il pour autant les réduire uniquement à cela ? Il est toujours possible de trouver du positif, de changer de chemin, de faire autrement, d’y croire. Remonter le temps est impossible, le fantasmer est dangeureux et peut nous enfoncer loin dans les abysses. Au fond, gagner ne compte pas, tout se joue dans le fait d’essayer.

Rendant à la fois hommage aux haenyos et parlant de la situation de la jeune génération coréenne, Jang Beok-hyun signe un récit à la fois chatoyant et orageux, doux et amer. La vie dans ses nuances. Le dernier chapitre du récit se distinguant par le fait de n’être qu’en noir et blanc, le•la lecteur•trice sera libre d’interpréter la conclusion à sa façon : optimiste ou pessimiste.

Si vous aimez les récits en lien avec l’océan, les personnages pimentés mais attachants et les messages ouverts sur le sens de la vie et le poids de ses épreuves, ce manhwa est fait pour vous.

Cette lecture entre dans le cadre du Challenge coréen organisé par le blog Depuis le cadre de ma fenêtre.

En savoir plus

Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : La bibliothèque d’Esperluette

Et vous, avez-vous un manhwa à conseiller ?

Retrouvez-moi aussi sur :

6 commentaires

    1. C’est gentil ! ^^ Je suis très contente de ma sélection, mais il y a eu aussi des abandons. J’ai été étonnée d’avoir autant de mal avec les recueils de poésie que je me suis offerts. Pourtant j’en lis régulièrement mais là… ça n’a pas fonctionné… Je retenterai quand même (parce que je suis têtue).

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s