Bilan de l’année 2020 (4/5)

fa0e8925419aa398b63c4dea5d88e813

Poursuivons ensemble le bilan de l’année écoulée ! Le sujet du jour est : le bilan book haul de 2020.

Le chaos a poursuivi sont œuvre cette année dans le sens où je n’ai pas du tout fait de document de suivi concernant mes achats. Cependant, j’avance sur l’inventaire de ma bibliothèque, j’aurai un jour connaissance de ce que j’ai (cette phrase est symptomatique). Je sais juste que j’ai dépassé la barre psychologique des 1000 livres et qu’il me faudra sûrement prévoir un petit désherbage dans l’année.


Le plaisir rétrospectif

Si je devais retenir une chose sur mes achats de l’année ce serait mon intérêt pour des livres parus il y a plusieurs années. J’aime suivre les nouveautés et les lire mais j’aime aussi lire des livres antérieurs (quelle que soit cette antériorité tant que le sujet m’intéresse).

J’ai donc enrichi ma bibliothèque de livres plus anciens afin de découvrir et de remettre en avant des livres dont on ne parle plus forcément. C’est une façon de parler de littérature sans m’enfermer dans l’immédiateté des publications : je ne vais pas proposer autant de chroniques de nouveautés mais je redonne de l’actualité à d’autres livres à mon échelle. J’espère pouvoir proposer des chroniques sur un modèle 50/50 : moitié de livres des 12 derniers mois/moitié de livres antérieurs.

Et vous, est-ce que le fait de remettre en avant des livres parus il y a plusieurs années vous intéresse ?


Les éditeurs coups de cœur de l’année et les espoirs :

Comme vous l’avez peut-être lu dans les articles bilans précédents, je souhaite poursuivre la mise en avant d’éditeurs indépendants. En plus des éditeurs découverts les années précédentes (n’hésitez pas à parcourir les archives de ce quatrième volet des bilans), j’ai particulièrement noté en 2020 : La Peuplade, Le Quartanier, Hors d’Atteinte, Zoé, la collection Titres des éditions Christian Bourgois, Motifs, Circé, Noir sur Blanc, Ankama, La fosse aux ours. Je les connaissais presque tous de nom mais je n’avais encore jamais lu leurs publications avant 2020. Il me tarde de découvrir de nouveaux éditeurs et leurs catalogues ainsi que de poursuivre l’exploration des catalogues de ceux que je connais déjà.

Pour les éditeurs déjà suivis et que je vais continuer à suivre de près : éditions do, Bruno Doucey, Sabine Wespieser, l’Antilope, CambourakisSillage, La Contre-Allée, Le Lézard noir, L’Iconoclaste, Zulma, Globe et d’autres que j’oublie sûrement.

Et vous, quel est votre bilan book haul de 2020 ?
Avez-vous découvert de nouveaux éditeurs ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s