« Candy & Cigarettes – Tome 1 » de Tomonori Inoue (Casterman, 2019)

Si j’aime assez peu le travail de Luc Besson j’ai toujours eu un faible pour le film Léon. Alors, quand j’ai lu le résumé de ce manga je n’ai pas beaucoup hésité.

Quatrième de couverture : « Policier fraîchement retraité, Raizo n’aspire qu’a couler des jours paisibles. Mais sa maigre pension ne lui laisse pas le choix : il doit multiplier les petits boulots pour joindre les deux bouts. Sa rencontre avec la petite Miharu, tueuse à gages au service d’une mystérieuse organisation, va lui permettre de mettre du beurre dans les épinards. Au passage, il devra simplement bafouer tous les principes qui ont guidé son existence. »

Raizo est à la retraite mais, sa pension étant très légère, il continue de travailler dans une supérette. Nous découvrons qu’il a vraiment besoin d’argent – pour une noble cause – c’est alors qu’il va croiser une offre d’emploi obscure à la rémunération difficile à refuser… Après avoir passé sa carrière à protéger des gens il va devenir tueur à gages aux côtés de la jeune Miharu, onze ans.

J’ai beaucoup apprécié ce binôme qui apprend à se connaître et ne se fait pas de cadeau (avec humour). Mais je dois quand même souligner que j’ai été gênée par la sexualisation du corps de Miharu lors de son apparition dans le manga. Par ailleurs, et cela est peut-être personnel, je n’ai pas trouvé très judicieux d’appeler l’organisation qui embauche ces deux acolytes : Agence SS. J’ai cherché ce à quoi cela pouvait correspondre sans trouver de réponse (si vous l’avez, n’hésitez pas à me la donner) mais, à mes yeux, certaines initiales ont une portée historique difficile à ignorer lors de la lecture.

En dehors de ces deux remarques, je me suis plongée dans cette histoire avec une grande facilité et beaucoup de plaisir. C’est à la fois une lutte pour la survie, la naissance d’une amitié singulière et une histoire de vengeance personnelle. J’ai trouvé très intéressant qu’il y ait un questionnement aussi sur le principe des contrats : entre le fait que les cibles soient coupables mais protégées par un système corrompu et le fait que les tuer ne fait pas de Miharu et Raizo des justiciers mais bel et bien des meurtriers, eux aussi. Mais comment se fait-il qu’une si jeune fille se soit retrouvée dans une telle situation, avec une telle aptitude à tuer ?

Un récit proche de la trame de Léon mais qui a tout de même ses spécificités et qui place la jeune Miharu dans le rôle de l’experte en assassinats de sang froid. Si vous avez aimé le film, je pense que vous pourriez aimer ce manga, qui a été pour moi un divertissement efficace. Je prends donc dès à présent rendez-vous avec le deuxième tome.

Pour en savoir plus

 


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : Chroniques d’un vagabondLe blog de l’Apprenti OtakuSambaBDMinimouth Lit


Et vous, quel est votre regard sur la mise en scène de certains jeunes personnages féminins dans les mangas ?

 

Retrouvez-moi aussi sur :

YouTubeInstagram

7 commentaires

  1. Pour le coup me concernant, même Leon ne me plaît pas chez Besson. J’avoue ne vraiment rien aimer dans sa filmographie.

    Et Candy ans Cigarettes ne m’a pas non plus accroché plus que ça, au point où je n’ai même pas lu le second tome alors que je l’avais emprunté en même temps que le premier si je me souviens bien.

    Mais content que de ton côté ça t’ai plu, et merci beaucoup pour la mention.

    Aimé par 1 personne

    1. Pour Besson, je peux complètement comprendre que tu n’accroches pas, et du coup, je comprends aussi le fait que tu n’aies pas accroché à ce manga qui est quand même très poche de la trame de Léon. Merci à toi ! 🙂 C’est un plaisir de partager tes chroniques quand nous avons des lectures qui se croisent. 😀

      Aimé par 1 personne

    1. Je ne sais pas en combien de tomes est prévue la série mais j’ai hâte de voir comment l’histoire va se dérouler (et j’espère qu’elle gardera son rythme sur la durée). 🙂 (J’espère aussi ne pas abandonner par inadvertance car je suis une bille en termes de suivi de séries. ^^)

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s