« Just not married – Tome 1 » de Kinoko Higurashi (Kana, 2020)

81DgkDWr3fL

Je suis d’humeur à découvrir de nouvelles séries de mangas en ce moment et j’ai jeté mon dévolu sur Just not married, l’une des nouveautés qui vient inaugurer la nouvelle collection Life des éditions Kana. L’idée de cette collection ? Proposer des histoires qui parlent des vies adultes dans leur diversité et leur complexité.

Quatrième de couverture : « Ritsuko et Shûichi sont en couple depuis qu’ils étaient au lycée. 10 ans de couple, 8 ans de vie commune, inévitablement, les gens leur demandent : Et vous êtes mariés ? Ritsuko en a l’habitude et ne s’en inquiète plus du tout. Mais approchant de la trentaine, la pression de l’entourage ne fait qu’augmenter. De manière tacite ou explicite, LA question ne cesse de revenir : Alors, c’est pour quand ? »

Si j’ai choisi ce titre ce n’est pas tout à fait par hasard : je voyais dans son résumé une résistance de deux jeunes adultes aux schémas classiques de la société et à la pression dont l’entourage se fait parfois complice malgré lui. Un sujet auquel je suis très sensible. J’étais donc curieuse de découvrir la façon dont les deux amoureux font face et affirment leurs choix.

Si j’ai globalement apprécié les dessins et la construction narrative, certains aspects m’ont déroutée. En réalité, j’étais vraiment en attente de cette résistance qui fait voler en éclats les modèles et pousse à les questionner. Finalement je me suis retrouvée face à des personnages stéréotypés que j’ai eu du mal à apprécier pleinement (je ne remercie pas la mangaka de positionner une fois de plus la femme en préposée à répondre aux attentes des hommes et chargée de la tenue du foyer) et qui attendent justement ce fameux engagement marital. Vous l’aurez donc compris, me concernant, la cible a été manquée.

Cependant, j’ai apprécié le fait que chaque situation soit montrée à la fois du point de vue du personnage féminin et masculin : un chapitre est en fait découpé en deux et expose les incompréhensions, les ambiguïtés, les quiproquos, les vexations, etc. du point de vue de chacun. J’ai trouvé que c’était vraiment une excellente idée et cela montre bien comment les conflits et les crispations peuvent parfois venir de petites incompréhensions. Cela montre aussi que malgré les dix ans de vie de couple de Ritsuko et Shûichi, la communication n’existe pas vraiment et j’en ai été déçue car ce n’était pas ce que j’attendais. J’avais vraiment envie de lire les péripéties d’un couple uni (avec une notion donc d’équilibre et d’égalité) qui fait face ensemble et refuse des exigences sociales qui ne leur conviennent pas.

Vous l’aurez compris, mon avis est clairement mitigé mais je lirai le deuxième tome pour voir comment l’histoire et les personnages évoluent. Si cette suite n’améliore pas mon avis, nous en resterons là. Dommage, car le résumé des éditions Kana était porteur de promesses que je n’ai pas retrouvées à la lecture.

Pour en savoir plus


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : Médiathécaire en docLa pomme qui rougitRed and booksThe Reading List of NinieTake a break avec SachiNeko SenpaiLe blog de l’Apprenti OtakuLes instants volés à la vieEuphoxineCat’n GeekLire en bullesLe monde enchanté de MarineLes Blablas de TachanLes voyages de LySambaBD


Et vous, quelle est votre dernière déception manga ?

Retrouvez-moi aussi sur :

YouTubeInstagram

14 commentaires

  1. Merci pour le lien en fin d’article, ça me touche.

    J’avais personnellement beaucoup aimé ce premier tome et je n’avais pas du tout questionné les aspects que tu évoques. Ca me donne envie de le relire pour voir ça sous un autre angle.

    Pour la question finale, ma dernière déception manga vient de Demon Slayer, dont l’intérêt s’étiole au fil des tomes au point où je pense arrêter les frais… apres 10 tomes et près de 70 euros dépensés de ce fait…

    Aimé par 1 personne

    1. Avec plaisir ! 🙂 Je trouve important de proposer des liens vers d’autres chroniques, d’autant plus dans le cas présent où les autres avis sont souvent bien plus positifs que le miens. ^^ Comme ça je ne plombe pas une éventuelle personne qui hésite à se lancer.

      N’hésite pas à me dire si ta relecture te fais voir de nouveaux aspects du manga ou si, au contraire (ce que je te souhaite au fond) il te plait toujours autant. 🙂

      J’ai beaucoup entendu parler de Demon Slayer, j’avoue que l’histoire de départ me tentait bien, mais c’est vrai que sur les séries qui s’annoncent longues, non seulement l’histoire peut s’essouffler (toujours ma crainte, d’où mon intérêt en priorité pour les séries courtes), mais c’est aussi un sacré budget, l’air de rien !…

      J'aime

      1. Oui, celle ci en fera 23 au final, mais ça reste un gros budget. Et pour moi très clairement l’essoufflement est bien présent. Entre schéma ultra répétitif et bagarre non stop sans réelles étincelles, j’ai fini par me lasser depuis quelques tomes.

        Aimé par 1 personne

    1. Je vais essayer de le trouver d’ici peu, en espérant que le développement des personnages et des situations me convienne davantage. Après ma chronique est l’une des rares à être négative. Alors je suis peut-être particulièrement bougonne. ^^

      Aimé par 1 personne

  2. Merci beaucoup pour le lien dans ton article. 🙂

    Ton avis est très intéressant et comme je disais hier je comprends très bien ton point de vue.

    Ma dernière de déception, je dirais que c’est Shinobi Gataki, mais je sais pas si on peut l’appeler ainsi car je n’avais pas d’attente précise en ouvrant ce manga. J’ai trouvé les personnages très plats ainsi que l’histoire. ‘^^

    Aimé par 1 personne

    1. Ah, je ne connais pas du tout Shinobi Gataki, je vais aller voir ce dont il s’agit. 🙂 Mais oui, parfois même sans avoir d’attente la magie ne prend pas.

      Avec plaisir pour le lien, ça permet d’ouvrir sur d’autres avis. 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre à Ma Lecturothèque Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s