« Le monde selon Setchan » de Tomoko Oshima (Le Lézard noir, 2020)

61iiAXhg35L

Si je ne suis pas friande de l’intégralité du catalogue du Lézard noir je me laisse souvent séduire par leurs publications relatives à la jeunesse japonaise. Après avoir beaucoup aimé le premier volet de Mauvaise herbe de Keigo Shinzo, je me suis naturellement orientée vers ce one-shot à la couverture envoûtante.

Quatrième de couverture : « Dans un monde alternatif, la société tokyoïte est secouée par des mouvements étudiants. Sur fond de terrorisme et de préoccupations nucléaires post-Fukushima, Setsuko, étudiante, fait figure d’exception. Apolitique, détachée de cette réalité, elle n’a d’attrait que pour le sexe sans engagement. Par un après-midi ensoleillé, elle sera pourtant abattue dans une fusillade. Entre temps, son destin aura croisé celui d’Atsushi un autre étudiant sans histoires.

Ceux que l’on surnomme Setchan et Akkun, ces deux êtres que tout oppose, vont se rapprocher et se perdre. »

L’ouverture de l’histoire se fait sur l’assassinat de Setchan. Nous faisons ensuite un saut dans le passé qui nous ramènera à cette même scène, dénouement d’une rencontre inattendue et prometteuse entre la jeune fille et Akkun.

Tokyo s’embrase, des attentats ont lieu aux quatre coins de la ville, des amis vont s’engager dans le mouvement avec plus ou moins de radicalité. En marge de cette situation tendue, deux vies vont se croiser et se lier, simplement, doucement, naïvement. Mais la vie est parfois cruelle.

Setchan est connue pour sa liberté sexuelle, jugée pour cela aussi. Les jeunes filles la catégorisent et s’en méfient, les jeunes hommes en attendent des moments agréables sans effort. Si sa vie ne la rend pas particulièrement heureuse, elle est libre et vit comme elle l’entend malgré les jugements durs de son père. Page après page, nous explorons sa vie, son attachement à sa sœur, sa quête si simple et si difficile à la fois de se sentir bien et en sécurité quelque part. Akkun est un jeune homme engagé dans une relation dont il se moque, avec une jeune fille qu’il méprise.

J’ai beaucoup aimé la simplicité du lien qui va se créer entre les deux personnages, sans jamais oublier le dénouement, craignant son arrivée, espérant à chaque page voir un peu plus vivre Setchan. Les illustrations sont magnifiques, très douces alors que les sujets abordés en sont à l’antipode. Un récit qui nous parle d’une jeune fille qui cherche sa route, de deux chemins qui convergent jusqu’à ce qu’une vie qui commence à peine soit fauchée. Pour moi, c’est à la fois un manga sur une jeunesse tourmentée et le rappel que derrière le nombre de victimes d’attentats, il y a des vies individuelles et collectives, des espoirs et des rêves anéantis.

Une très belle découverte qui confirme mon attention portée à cette maison d’édition. Il s’agit de la première publication de Tomoko Oshima et j’ai hâte de pouvoir découvrir la suite du travail de cette mangaka qui prouve dès à présent son talent.

Pour en savoir plus

 


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : Pas de chronique parue pour le moment.


 

Et vous, quel est votre manga préféré aux éditions du Lézard noir ?

Retrouvez-moi aussi sur :

YouTubeInstagram

5 commentaires

  1. C’est bien un One-shot ? J’aime assez le Lézard Noir, leurs publications ne sont pas convenues, toujours en marge des grandes maisons. Je lis Tokyo Kaido en ce moment, c’est pas mal du tout ! Et je crois que je vais me laisser tenter à l’occasion par celui-ci.

    Aimé par 1 personne

  2. Oui, c’est bien un one-shot, une tranche de vie. J’ai très envie de découvrir Tokyo Kaido ! Je me le note mentalement pour mon passage en boutique BD ce soir… (Dire que je m’étais promis d’être sage…) En tout cas si tu as l’occasion de le découvrir, j’espère qu’il te plaira ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s