❤ « Les liens du sang – Tomes 2 à 6 » de Shuzo Oshimi (Ki-oon, 2019-2020)

71opBcAkXKL

A l’occasion de la lecture du dernier tome paru de cette série j’ai réalisé que je n’avais pas chroniqué les précédents tomes. Quelle erreur ! Car ce manga est aussi addictif que dérangeant et ce sixième volume ne fait que confirmer la lourdeur de l’ambiance qu’a réussi à créer Shuzo Oshimi.

Quatrième de couverture du 1er tome : « Une relation familiale toxique, scellée dans le sang !

Vue de l’extérieur, la famille du jeune Seiichi est des plus banales : un père salarié, une mère au foyer, une maison dans une ville de province… L’adolescent va à l’école, joue avec ses amis, est troublé quand il pose les yeux sur la jolie fille de la classe. Tout est normal… ou presque. Il ne s’en rend pas compte lui-même, mais sa mère le couve beaucoup trop. »

Je ne peux que le répéter : cette série est l’un de mes gros coups de coeur de l’année 2019 et l’intérêt se confirme tome après tome. Sa force, à mes yeux, réside dans plusieurs faits : l’histoire est menée d’une main de maître, alternant moments de tension immense, portés par une lenteur et des plans rapprochés oppressants, et passages plus vifs mais toujours porteurs d’une certaine violence ; les dessins absolument magnifiques et les expressions des visages qui vont jusqu’à une torsion visuellement douloureuse ; le traitement du sujet qui peut plaire à des lecteurs réguliers de mangas mais aussi séduire des personnes qui n’en lisent pas.

Chaque tome précise et développe cette histoire toxique entre une mère possessive et manipulatrice et son fils qui découvre de premiers émois, qui grandit tout en cherchant sa place dans l’intimité du foyer. A cela, ajoutez un événement morbide gardé secret et vous aurez un résultat particulièrement dérangeant mais traité d’une façon très équilibrée.

Je suis assez sensible et j’ai eu beaucoup de compassion pour Seiichi qui cherche à s’épanouir tout en étant victime de sa mère, prisonnier d’un amour gênant, témoin d’un accident traumatisant. Je ne peux que me demander à chaque page comment il va s’en sortir. Je serai donc au rendez-vous de chaque tome pour connaître le fin mot de cette histoire qui me tient en haleine.

Que vous lisiez des mangas ou non, si vous aimez les récits axés sur le suspens et la psychologie, sur les dysfonctionnements familiaux, cette série est faite pour vous.

Pour en savoir plus

 


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : Livre est-ce de la nuitMon coussin de lectureLes deux artistesMinimouth LitLa bibliothèque de CélineSonge d’une nuit d’été


 

Et vous, quelle•s série•s manga suivez-vous particulièrement ?

Retrouvez-moi aussi sur :

YouTubeInstagram

5 commentaires

  1. Je ne connais pas du tout cette série de manga ! Parmi ceux que je suis, il y a Isabella Bird de Taiga Sassa, qui relate la découverte du Japon par une anthropologue anglaise à l’ère Meiji, avec une bienveillance très agréable. Il y a aussi Reine d’Egypte de Chie Inudoh, sur le règne de Hatshepsout, ainsi que Magus of the library et l’Atelier des sorciers. Les trois premiers chez KiOOn et le dernier chez Pika.
    J’ai par le passé suivi beaucoup plus de séries manga, mais le principal problème est l’accumulation des titres, car autant pour les comics et les BD, j’arrive à le emprunter, autant les mangas, j’aime les acheter et les relire…

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais vu passé cette série de manga, mais je ne me suis pas penché longuement. Quelle erreur ! Ton avis fait envie, c’est une histoire atypique et vraiment intrigante.
    Je suis quelques séries de mangas mais j’avoue préféré les one-shot. The promised Neverland est l’un de mes mangas préférés.

    Aimé par 1 personne

  3. Il y a tellement de mangas que parfois on ne sait pas vraiment vers quoi se tourner. J’aime aussi les one-shot et les petites séries, je pense que celui-ci sera assez court (7 tomes parus au Japon mais je ne sais pas combien il en fera une fois fini). Comme tu le dis, il est (à mes yeux) atypique et très prenant. Si tu as l’occasion de le commencer, j’espère de tout coeur qu’il te plaira ! 🙂 The promised Neverland est vraiment le phénomène manga depuis queques temps, je le comprends car il est agréable même si je n’ai pas complètement accroché. 🙂

    J'aime

  4. C’est vrai que les sorties mangas sont très difficiles à suivre et certains titres sont hyper actifs alors ça devient une organisation et un investissement. J’en suis assez peu, je ne connais pas la totalité de ceux que tu as mentionné alors je vais aller voir ça de plus près ! 😀

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s