❤ « Allé, mémé ! » de Gilles Baum et Amandine Piu (Amaterra, 2020)

91FaL60eOkL

J’attendais avec impatience la parution de cet album jeunesse car je connais la délicatesse de Gilles Baum et j’avais envie de la découvrir illustrée par Amandine Piu, toute aussi touchante dans ses traits et ses couleurs. Une réussite pour les petites lectrices et les petits lecteurs, mais aussi pour les grands qui en tourneront les pages pour l’histoire du soir (mais pas que).

Quatrième de couverture : « Mémé est énorme et elle n’est pas commode. Quand je vais chez elle, je traîne des pieds. Aujourd’hui elle a décidé d’enlever les roulettes de mon vélo. Quand, enfin, je fais un premier tour sans tomber, mémé a les larmes aux yeux. Alors, je comprends tout… »

Nous découvrons une petite fille un peu intimidée par sa mémé qui n’est pas la plus chaleureuse des mémés. Mais que se cache derrière cette rigidité qui fait parfois peur à la petite fille ?

Le jour est venu d’enlever les petites roues au vélo de la petite fille. Nos souvenirs (frais ou moins frais) remontent : la peur, la recherche d’équilibre et les chutes. Si ça peut vous rassurer, je suis toujours à la limite de la chute quand je monte sur cet engin. Mais, finalement, le vélo fini par tenir sur ses deux roues. Et, alors, mémé n’est plus si dure, elle est même émue aux larmes. Et à bien y réfléchir, on ne l’a jamais vue sur un vélo, mémé…

Deux histoires, deux générations éloignées mais proches dans un moment d’apprentissage symbolique de l’enfance. La détermination d’une grand-mère et l’amour d’une petite fille qui saura redonner le sourire à son aïeule créant ainsi une complicité.

Voilà ce que nous propose cet album, qui nous rappelle aussi que faire du vélo, pour les femmes, peut aussi être synonyme de lutte pour ses droits. Cette liberté d’aller et venir, de sentir le vent sur ses joues et de disposer de son corps dans l’espace public.

Un très bel album tout en douceur (d’une toute aussi belle maison d’édition lyonnaise) qui confie qu’il n’y a pas d’âge pour réaliser ses rêves et qu’il ne faut pas avoir peur de se lancer vers l’inconnu. Tu peux le faire.

Pour en savoir plus

 


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : Pas de chronique trouvée pour le moment.


 

Et vous, quel album de Gilles Baum préférez-vous ?

6 commentaires

  1. J’aime toujours voir des commentaires enthousiastes pour Gilles dont j’apprécie, comme toi, la douceur et la plume talentueuse. Je ne le dis pas trop, car je le connais et on me dirait peut-être que je ne suis pas objective ! J’ai la chance de travailler actuellement (à la médiathèque) sur un projet autour de son dernier roman, que je te recommande vivement !

    Aimé par 1 personne

  2. Si tu veux en voir plus, les éditions Amaterra ont publié des pages intérieures sur leur compte Instagram. 🙂 C’est juste adorable. De ces deux auteurs je dois encore découvrir « Palmir », je ne sais pas si tu as déjà eu l’occasion de le lire ?

    J'aime

  3. Quelle chance que de monter des projets avec de tels auteurs ! ♥ Je vais regarder son dernier roman et le mettre à ma liste. En tout cas, j’adore sa plume pour la jeunesse alors je ne risque pas de te juger non objective quant à son talent ! 😀 Merci à toi pour ce conseil de lecture et je te souhaite un très beau projet de lecture publique !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s