❤ « Mutafukaz’Loba Loca – Tomes 1 à 3 » de Run et Guillaume Singelin (Ankama/619 Label, 2019)

Lorsque je suis tombée sur ces éditions limitées au travail je savais qu’il fallait que je les trouve rapidement. Et malgré ça, j’ai failli passer à côté du premier volume qui, si je ne dis pas de bêtise, n’est quasiment plus trouvable aujourd’hui. J’ai échappé au pire et j’en suis bien contente ! Car c’est un grosse découverte et un gros coup de coeur pour moi !

Quatrième de couverture : « Élevée par sa mère et en manque de repères, Guada accumule les frustrations et cherche sa voie dans la mégalopole crasseuse de Dark Meat City. Un road trip surprenant qui conduira la jeune fille sur le chemin de son avenir, et sur les traces de son passé, quitte à rencontrer des personnages aussi insolites qu’infréquentables… »

Je ne connaissais pas du tout la série Mutafukaz et quant j’ai compris qu’il s’agissait ici d’un spin-off (parce que je suis parfois un peu à la masse) j’ai eu peur de ne pas pouvoir vraiment suivre le récit. Mais, heureusement ça n’a pas été le cas. Alors bien sûr je n’ai sûrement pas eu la même lecture qu’un connaisseur de la série initiale et des autres spin-off qui en ont été tirés, mais vraiment, ça a été un immense plaisir !

Guada est une adolescente qui est pleine de doutes et de colère et qui va être victime de harcèlement. Cela sera un déclencheur fort de l’histoire car, en se laissant exploser, elle va aussi chercher une solution pour tirer parti de cet aspect de son caractère mais aussi chercher à explorer le mystère de sa naissance, à savoir son père qu’elle n’a jamais connu. Et ces deux quêtes personnelles ont un point commun : le catch.

D’injustices en révoltes, de rencontres aussi étonnantes qu’attachantes, de situations singulières en rebondissements, voilà un comics bien pimenté, touchant et avec des touches d’humour qui rendent l’ensemble absolument addictif. Je n’ai qu’un conseil à vous donner : ne passez surtout pas à côté ! Si vous pouvez les emprunter, jetez-vous dessus, sinon vous pouvez attendre la sortie de l’intégrale (toujours à cause du premier volume difficile à dénicher). De mon côté le rendez-vous est pris en février pour la sortie du quatrième volume et je ne manquerai pas de me pencher sur un autre spin-off directement lié à celui-ci : Puta madre.

Pour en savoir plus

 


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : Pas de chronique trouvée pour le moment.


 

Et vous, êtes-vous prêt•es à monter sur le ring ?

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s