« Cours Bong-Gu ! » de Byun Byung Jun (Kana, 2005)

Ce manhwa attendait dans ma bibliothèque depuis un petit moment et je suis contente d’avoir enfin pris le temps de le découvrir. Froid dehors, froid entre les pages. Mais quelques coeurs chauds.


Quatrième de couverture : « Sans nouvelles de son compagnon parti à Séoul pour trouver un emploi, Dong-sim et son fils Bong-gu débarquent dans une capitale coréenne froide et indifférente. Ils feront pourtant la rencontre de personnages attachants. Voici une histoire touchante, pleine d’espoir, habitée par la simplicité de ses héros. »


Si je n’ai pas accroché au style graphique de Byun Byung Jun j’ai complètement adhéré à son propos qui est à la fois rude et doux. La rudesse de la réalité : une ville dans laquelle hommes et femmes qui ne se regardent plus et qui courent après une vie meilleure alors que l’économie stagne. La douceur de quelques uns qui arrivent à tendre la main, à faire un geste en toute simplicité, sans arrière-pensée. C’est ce que va faire Dong-sim en donnant son écharpe à une petite fille pétrie de froid, Hyemi, accompagnée de son grand-père. Le lien est noué et c’est une histoire d’une infinie humanité qui va commencer.

Cette rudesse et cette douceur se retrouvent aussi dans le personnage de Bong-su, petit garçon qui cherche son papa dont il ne se souvient pas, parti chercher du travail en ville alors qu’il était tout petit. Un enfant déjà blessé par la vie dont la réalité endurci avant l’âge, un enfant au cœur toujours tendre qui s’émeut des pattes blessées des pigeons. J’ai été très touchée par cette image des pigeons dans le récit car ça a été mon premier choc en arrivant sur Lyon, de voir leurs pattes déformées, amputées. Comme certains hommes invisibles pour la société.

Byun Byung Jun nous offre un récit qui nous invite à garder espoir et à être source aussi de cet espoir. N’oublions jamais que nous nous sauvons les uns les autres. Et parfois ce geste qui fait tenir peut être contenu dans un simple sourire, un simple mot. Un très beau moment de lecture que je ne peux que vous recommander.

Pour en savoir plus

 


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : Instantané ♥


 

Et vous, quand vous jetez-vous sur cette pépite qui fait du bien au cœur ?

1 Comment

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s