❤ « Orange – Tomes 1 à 5 » d’Ichigo Takano (Akata, 2014-16)

Voilà qui est fait ! J’ai eu les yeux rouges et le nez qui coule mais j’ai enfin découvert la série Orange ! On m’avait prévenu que j’allais adorer mais que j’allais aussi beaucoup pleurer. Je confirme les deux points. C’est un manga qui, bien qu’infiniment triste par moments, nous porte sur le chemin de l’espoir en nous glissant à l’oreille : tant que tu peux agir tout est encore possible.


Quatrième de couverture : « Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent… »


Un groupe d’amis de lycée, un nouvel élève, une rencontre… et une enveloppe ! Tout commence presque normalement, si ce n’est que Naho reçoit une lettre de son elle du futur qui lui demande de changer des évènements à venir pour ne pas avoir de regret dans le futur. Des regrets qui relèvent de questions de vie ou de mort. C’est ce qui va guider tous les tomes de ce manga avec passion, tension mais aussi beaucoup de douceur. Car nous sommes ici pour parler d’amour : celui qui nous fait tenir debout, celui qui nous pousse à protéger à tout prix, celui qui nous brise car nous fait avoir des remords ou des regrets, celui qui nous fait peur aussi, car l’amour pour un garçon ou une fille est parfois un monde inconnu et terrifiant (surtout à l’adolescence). Et si nous étions maladroits ? Et si nous faisions du mal ?

Si nous suivons six personnages, trois se détachent plus particulièrement : Naho, Kakeru et Suwa. Les trois autres amis sont agréables mais se positionnent plus en soutien qu’en acteurs de l’intrigue, voire en éléments humoristiques qui ne sont pas pour me déplaire pour aérer mes yeux humides après certains passages. Il y a là un équilibre très agréable et c’est sans compter la force de personnalité modelée pour Suwa. Une générosité qui fait chaud au coeur et qui rend cette lecture positive même quand l’intrigue ne semble pas évoluer vers une fin optimiste. C’est la pierre angulaire de l’histoire qui va faire passer le bonheur des autres avant le sien, réalisant aussi qu’aimer c’est vouloir voir l’autre heureux.

Il m’est extrêmement difficile de revenir sur cinq tomes sans vous en dévoiler trop, et je sais qu’il a déjà été lu par beaucoup alors je me retrouve dans un drôle d’exercice. Mais une chose est sûre : entre la force de l’amitié et un triangle amoureux abordé sans regard malsain – c’est tout le contraire et ça fait du bien – ce manga est une pépite à laquelle je ne changerais rien. Amitié, amour, deuil, culpabilité et résilience : c’est une course après la vie qui vous coupera le souffle et vous fera gonfler le coeur.

Pour en savoir plus

 

 

Et vous, avez-vous une série coup de coeur à conseiller ?

21 commentaires

    1. Je crois que tu mets le doigt sur quelque chose de très important : il n’y a pas besoin d’aimer les mangas ou d’avoir l’habitude d’en lire pour être séduit par cette histoire. 🙂 Et tu pense continuer la série ?

      Aimé par 1 personne

    1. On m’a passé le témoin pour ce manga et je suis heureuse de le passer aujourd’hui à mon tour ! 😀 J’espère que cette série te plaira au moins autant qu’elle m’a plu ! Merci infiniment à toi !

      Aimé par 1 personne

  1. je n’ai pas fini la saga mais j’avais apprécié les 3 premiers tomes avec le même ressenti que toi : une histoire d’amitié touchante, des personnages attachants. Ton article me fait penser qu’il faudrait que je lise les deux derniers tomes =)

    Aimé par 1 personne

    1. Oh oui ! Il faut la terminer ! 😀 Mais n’oublie pas de faire le plein de mouchoirs ! ^^ Vraiment, s’il y a d’autres séries aussi touchantes, je suis mille fois preneuse de conseils ! ♥

      J'aime

  2. J’avais beaucoup aimé ce manga également à l’époque de sa sortie ! L’adaptation animée n’est pas mal non plus, mai je garde une préférence pour la papier 🙂 ! ♥

    Aimé par 1 personne

    1. Oh, je ne savais même pas qu’il avait été adapté en anime. Bon, je dois avouer que j’en regarde tellement peu que c’est normal que je ne sois pas très au courant… Je vais voir si je tente un de ces quatre, c’est toujours agréable de savoir qu’on en a la possibilité. 😀 Merci beaucoup pour l’info ! 😉

      Aimé par 1 personne

    1. Ah oui, il est très tourné vers la romance et en général ce n’est pas mon truc mais là ça ne m’a pas dérangée. Je suis désolée que tu aies été déçu et je te souhaite une lecture géniale très vite pour compenser. 🙂

      Aimé par 1 personne

        1. C’est exactement ça, personnellement j’avais entendu beaucoup de bien du roman « La tresse », je m’attendais à quelque chose d’énorme, ça a été finalement très mitigé. C’est comme ça. 🙂 Je ne sais pas toi, mais je crois que je préfère les pépites inattendues. 😀

          J'aime

          1. Ooh oui, complètement d’accord !!! 😁 👍 Le fait d’en attendre quelque-chose, rend l’œuvre plus difficile à apprécier. Et puis quand on ne s y attend pas C est toujours un régal !!!

            Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s