« Bonne nuit Punpun – Tome 1 » d’Inio Asano (Kana, 2012)

J’ai repéré ce manga il y a plusieurs mois déjà et j’ai pu sauter dessus à l’occasion d’un passage dans la géniale librairie Glénat de Lyon Part-Dieu. Repartie avec le premier tome uniquement – je suis parfois bien frileuse – il me tarde de découvrir la suite car Inio Asano a vraiment su retenir mon attention, que ce soit par la douceur de Punpun comme par les choses laides qu’il aborde et représente avec talent.


Quatrième de couverture : « Punpun est un enfant dont la vie bascule le jour où son père blesse sa mère lors d’une violente dispute. C’est l’histoire d’une vie comme toutes les autres, truffées de pièges, d’obstacles, de doutes et de ces petits bonheurs qu’il ne faut pas perdre de vue. »


Punpun vit dans une famille dans laquelle le papa frappe la maman avec tellement de conviction qu’elle doit rester un moment à l’hôpital. Le papa, on imagine, doit rendre des comptes à la police, alors l’oncle de Punpun va venir s’installer dans son foyer et s’occuper de lui.

Il faut dire que la vie de Punpun est déjà chargée : entre une situation familiale qu’il ne saisit pas complètement mais qui est malgré tout son cadre, son amour pour la nouvelle de sa classe, ses copains et sa puberté qui commence à prendre de la place… Ce sont des sujets de l’adolescence qui sont abordés avec une adorable naïveté, ce que j’ai beaucoup aimé. Par exemple, découvrant pour la première fois la masturbation et pour la première fois aussi l’éjaculation, Punpun va être complètement paniqué : s’il perd du cerveau par le zizi il va forcément mourir ! Moi je trouve ça aussi drôle que touchant. La sexualité – dans ce qu’elle a de naturel – et la pornographie – dans ce qu’elle peut avoir de violent – sont très présentes dans ce groupe de jeunes garçons qui n’y connaissent pourtant rien et ça interroge (et pas que les lecteurs).

Mais Inio Asano nous parle aussi d’amitié, de jeux d’enfants, du premier amour, des premières peurs face à cet amour et les inconnus qu’il recouvre. Bref, c’est une tranche de vie plus dense encore que ce que je peux décrire que l’auteur nous propose, ne manquant pas de pousser à leur extrême laideur les réactions ridicules des adultes, notamment face au monde des enfants, mais aussi les comportements sadiques de ces derniers. Vraiment, c’est très drôle et ça peut parfois faire aussi un peu peur, en tout cas ça vaut le détour. Inio Asano décortique certains comportements avec finesse et les beaux visages portent tout à un coup la laideur d’une mauvaise intention.

Ce que j’ai adoré, c’est qu’il ne donne pas de visages à Punpun ni à sa famille. Le garçon et son entourage sont des personnages imaginaires (voir sur la couverture) et ça rend Punpun encore plus attachant. Il ne parle pas directement non plus, ce qui surprend mais finalement ne se remarque plus tant que ça. Une manière, peut être, de ne pas trop le cloisonner dans un personnage hyper caractérisé et faire en sorte que chacun de nous, à son niveau, puisse s’identifier à cet enfant qui fait ses premiers pas de grand dans le monde. Mais qu’est-ce qu’être grand, au fond ? Il reste encore un beau bout de chemin à parcourir pour le savoir !

Cette lecture me donne non seulement envie de poursuivre la série mais je crois qu’il va me falloir lire l’œuvre, plus globalement, d’Inio Asano.

Pour en savoir plus

 

Et vous, connaissez-vous cette série ?

Commentaires

5 comments on “« Bonne nuit Punpun – Tome 1 » d’Inio Asano (Kana, 2012)”
  1. Personnellement, je ne connais que de nom mais j’ai très envie de la lire.
    Je n’ai lu que Solanin et Errance d’Asano (j’en ai parlé sur mon blog pour le 2e), deux one shot qui m’ont tous les deux vraiment marqué !
    Du coup je vais continuer de découvrir cet auteur avec grand plaisir également.

    Aimé par 1 personne

  2. Xander dit :

    Inio Asano, ce génie 😍

    Aimé par 1 personne

  3. Usva K. dit :

    J’ai hâte de le découvrir plus car c’est une très belle découverte ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Usva K. dit :

    Ah oui je pense que ça pourrait te plaire, c’est doux mais très réaliste aussi. Je vais tenter ces deux one-shot d’ici peu ! ^^ Je les ai repérés aussi il y a des mois mais sans craquer, il va falloir y passer… 😀 Si tu as l’occasion de lire « Bonne nuit Punpun », j’espère que la série te plaira. 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Je pense la lire l’année prochaine, en achetant un ou deux tomes par-ci par-là.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s