« La librairie de tous les possibles » de Shinsuke Yoshitake (Milan, 2018)

Un livre sur les livres, quoi de mieux pour tenter des bibliovores ? Après avoir lu de nombreuses chroniques positives je me suis à mon tour laissée tenter, sans vraiment me laisser porter par cet univers, malheureusement.


Quatrième de couverture : « Tout un tas de clients fréquentent la Librairie de tous les possibles, où l’on trouve tout autant les livres dont on rêve que des accessoires de lecture rêvés, ou encore des livres sur des métiers incroyables liés au livre.

Un livre pour tous les amoureux du livre, qu’ils soient jeunes ou plus vieux : Yoshitake propose de petites histoires pour répondre à chaque demande de client. Des histoires tour à tour drôles, poétiques ou plus sensibles. »


Ce livre reste très mignon et très doux, c’est agréable. Nous entrons dans la librairie de l’onirisme et de la fantaisie, avec l’amour au coeur du propos. L’autre point fort de ce livre ce sont ses illustrations : elles sont aussi belles qu’adorables, je pourrais passer des heures à les regarder dans leur moindre détail.

Mais malgré ça, j’ai eu du mal à adhérer à tout et à me laisser porter car finalement les capsules se concentrent beaucoup autour de l’objet livre ou du lecteur dans son acte de lecture. Je pense qu’il m’a manqué plus de contenus. Et j’ai parfois eu le sentiment qu’il y avait un mélange librairie-bibliothèque en même temps qu’une vision tronquée du métier. En conclusion, je ne suis pas le bon public, tout simplement. C’est joli mais j’en suis sortie sans émotion notable (que voulez-vous, j’ai un premier degré rigide).

Par contre (parce que je suis mignonne) je pense que ce petit livre, loin d’être prétentieux, pourrait donner envie de lire à des jeunes et moins jeunes qui pensent que la lecture n’est pas pour eux. Ce livre est donc plus à mes yeux un créateur d’opportunités de plaisirs littéraires pour les éloignés des livres. Et une confirmation de ce plaisir pour d’autres.

Pour en savoir plus

 


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : GriboulireLe Nez dans les BouquinsLa BobbythèqueLivres de Folavril…Et tout droit jusqu’au matinLes marque-pages d’une croqueuse de livresMélopée : le bruit des livresL’heure de lireEntre les pagesSur ma table de nuit


 

Et vous, avez-vous lu et apprécié ces voyages livresques ?

Commentaires

5 comments on “« La librairie de tous les possibles » de Shinsuke Yoshitake (Milan, 2018)”
  1. Je ne l’ai pas encore lu, mais il me tente bien 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Usva K. dit :

      Ce n’est pas un livre risqué dans le sens où même si tu t’attendais à mieux (comme moi), il se lit vite et reste très mignon. 😉 J’espère qu’il te plaira en tous points en tout cas. 😉

      Aimé par 1 personne

  2. aufildeslivres dit :

    Il me semble original

    Aimé par 1 personne

  3. melopee1986 dit :

    Superbe critique ! Tout comme toi, il restera dans ces livres doudous que je pourrais parfaitement offrir aux bibliophiles de mon entourage. Et sinon, merci pour le lien !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s