👁 « Poisons » de Golo Zhao (Pika Graphic, 2019)

Ce roman graphique (manhua) retrace un drame inspiré d’une histoire vraie : il nous parle des enfants abandonnés de la campagne mais aussi de discriminations. La Chine a connu une explosion de sa croissance et une course à l’enrichissement qui fonctionne surtout dans les grandes agglomérations, laissant les campagnes en marge de cette progression économique.


Quatrième de couverture : « Lili Zhang habite dans un village très pauvre du sud de la Chine. Abandonnée par sa mère, elle vit avec ses deux petites sœurs chez leur grand-mère qui pourvoit difficilement à leurs besoins.

À l’école, Lili est rejetée par toutes ses camarades, à part par Xiaoyin, une petite fille brutale souffrant d’un léger retard mental.

Lili est associée à la mauvaise réputation de Xiaoyin et est tenue pour responsable de ses bêtises. Ne supportant plus d’être isolée et brimée, la petite fille prend une décision radicale pour se sortir de sa condition…

Le talentueux Golo Zhao met à contribution son style coloré inimitable pour dépeindre un fait divers cruel, symptomatique de la situation d’extrême pauvreté de certaines régions rurales de Chine. »


De nombreux parents partent travailler en ville pour mieux gagner leur vie mais, étant donné le rythme et le prix élevé de la vie, ils ne peuvent prendre avec eux leurs enfants. Ces derniers sont laissés dans les familles – quand celles-ci existent et sont en capacité de les accueillir – et ne revoient leurs parents qu’à de rares occasions, voire jamais. Ce roman pourrait être la simple transcription d’un fait divers si seulement il n’existait pas entre 61 et 65 millions de Liushu Ertong en Chine : d’enfants abandonnés. Presque la population de la France.

Cette histoire est complexe. Lili Zhang, jeune fille abandonnée, ne parvient pas à s’intégrer dans son école, elle n’arrive pas à apprendre et est donc reléguée au statut de cancre, très mal vu. Elle n’arrive à nouer des liens qu’avec Xiaoyin Tang, qui la malmène au quotidien. Xiaoyin, elle, est également mal vue et mise à l’écart du fait de son retard mental et de son manque d’hygiène. Entre l’impact de l’abandon sur la capacité à se concentrer et à apprendre et celui lié par le fait des discriminations envers les familles pauvres et les enfants intellectuellement en retard, Lili va commettre l’irréparable. Pourquoi ? Pour rompre avec la mauvaise image qu’ont les autres d’elle, pour se séparer de l’image qu’elle a d’elle-même.

Si j’ai eu un peu de mal à m’approprier le récit, j’ai été complètement séduite par le graphisme et le style de Golo Zhao. La collection Pika Graphic est magnifique et ce livre a le mérite de parler de la situation des enfants chinois, abandonnés à la campagne et qui, laissés seuls, sont régulièrement victimes d’accidents mortels. Il nous parle également du désespoir, du traumatisme de la séparation, du complexe de la pauvreté, de la mise au ban de la société dès le plus jeune âge.

Le drame des Liushu Ertong ne peut être ignoré dans un pays qui vante à l’international la qualité de sa croissance. À quel prix ? Le drame des Liushu Ertong ne peut être ignoré des pays occidentaux prenant la Chine pour leur fournisseur à moindre coût. À quel prix ?

Pour en savoir plus

 


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : Les voyages de Ly • Minimouth Lit


 

Et vous, connaissiez-vous ce phénomène ?

Commentaires

11 comments on “👁 « Poisons » de Golo Zhao (Pika Graphic, 2019)”
  1. Merci de ton article . Je vais le lire en rentrant de mes vacances

    Aimé par 1 personne

  2. Cécile dit :

    Il a l’air très beau 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Usva K. dit :

    Il est très doux visuellement, c’est assez paradoxal étant donné l’histoire. Un très beau coup de crayon ! *.*

    Aimé par 1 personne

  4. Usva K. dit :

    Avec plaisir merci beaucoup à toi pour ta lecture, je te souhaite de très belles vacances ! 😀

    Aimé par 1 personne

  5. lewerentz dit :

    Super article ! J’adorerais lire ce livre mais impossible (pour l’instant) de mettre la main dessus.

    Aimé par 1 personne

  6. Usva K. dit :

    J’espère que tu en auras l’occasion dans pas trop longtemps alors. Je croise les doigts pour ! Merci beaucoup ! 🙂

    J'aime

  7. Je n’ai pas encore acheté ce roman graphique mais c’est toujours au programme. Les dessins ont en effet l’air superbes et les thèmes abordés vraiment intéressants.

    Aimé par 1 personne

  8. Usva K. dit :

    J’ai vraiment prix conscience d’un problème de société que j’ignorais totalement alors qu’il est énorme. C’est un très beau roman graphique et j’espère que tu auras vite l’occasion de le découvrir. 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. Ce roman graphique me donne vraiment envie, merci pour ta chronique !

    Aimé par 1 personne

  10. Cécile dit :

    Oui, il me donne très envie 😉

    Aimé par 1 personne

  11. Usva K. dit :

    Merci à toi ! 🙂 J’espère que tu auras l’occasion de le découvrir que tu l’apprécieras. 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s