👁 « Tiananmen 1989 : nos espoirs brisés » de Lun Zhang, Adrien Gombeaud et Ameziane (Seuil – Delcourt, 2019)

C’est parti aujourd’hui avec le premier article de la thématique de juin ! Et comment commencer par autre chose que par ce roman graphique qui vient s’intégrer à la journée de commémoration des 30 ans du massacre de la place Tiananmen ? Impossible d’en repousser la chronique, d’autant plus qu’il est absolument remarquable : aussi clair que documenté et issu du témoignage de Lun Zhang.


Quatrième de couverture : « 30 ans après 1989, le témoignage inédit d’un des leaders étudiants de l’occupation de la place Tiananmen à Pékin décrit comment se sont brisés les espoirs d’une génération et comment s’est façonnée la Chine contemporaine.

Voilà 30 ans, le 15 avril 1989, commence l’occupation de la place Tiananmen par les étudiants réclamant que la démocratie accompagne les réformes économiques. Le 4 juin, Deng Xiaoping envoie l’armée massacrer les étudiants rassemblés pacifiquement. Zhang Lun était en charge de l’intendance et du service d’ordre. Il livre pour la première fois son témoignage sur cet épisode crucial de l’histoire mondiale. »


Depuis une dizaine de jours je commence à lire sur la Chine pour préparer ce mois de juin que je souhaite lui consacrer. Honnêtement, je pense ne pas être la seule truite à ne pas comprendre grand chose à l’histoire de ce pays pourtant puissance mondiale. Ce roman graphique, s’il n’apporte pas de réponses à toutes les questions, traite avec beaucoup de clarté les événements s’étant déroulés d’avril à juin 1989. Nous nous familiarisons avec le contexte, avec les noms des personnes au pouvoir, avec les jeux politiques dramatiques. Et c’est pas rien !

J’ai beaucoup apprécié l’aspect témoignage et il faut dire que Lun Zhang était au coeur du mouvement étudiant. Il va permettre de comprendre la source et l’évolution des rassemblements, n’hésitant pas à rappeler qu’il s’agissait bien d’un mouvement pacifiste, non violent, que l’on perçoit parfois comme une révolution depuis notre regard européen. Il n’en était rien. Alors oui, certains points de vues étaient plus radicaux que d’autres, mais le fin mot reste le même : le gouvernement va instaurer la loi martiale et va massacrer et blesser des milliers de personnes. Il va aussi lancer une grande vague d’arrestations. Pourtant, à quelques jours près, le mouvement se serait résorbé.

Auujourd’hui, en Chine, le massacre de la nuit du 3 au 4 juin fait l’objet de la censure. Alors c’est à nous d’en parler pour que jamais cet acte ne tombe dans l’oubli, pour que la jeunesse assassinée, qui rêvait de démocratie, ne meure pas une seconde fois par notre indifférence. Si vous voulez découvrir cet épisode tragique de l’histoire mondiale, découvrez ce roman graphique. C’est une entrée parfaite sur le sujet, avec des illustrations intenses mais soutenables.

Pour en savoir plus

 


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : Pas de chronique trouvée pour le moment.


 

Et vous, quel livre sur cet événement conseilleriez-vous ?

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s