👁 « Jagaaan » de Muneyuki Kaneshiro et Kensuke Nishida (Kazé, 2019)

Ce manga tout neuf a fait beaucoup parler de lui, il a vraiment été difficile de passer à travers les mailles du filet en ce début d’année. Il m’a été chaudement recommandé et je tiens à notamment remercier Boa pour son conseil de lecture partagé dans la bibliographie participative d’avril sur les mangas !


Quatrième de couverture : « Shintarô Jagasaki est un jeune flic de quartier qui jour après jour se fait humilier par de jeunes voyous et par ses collègues du commissariat. Son avenir semble tout tracé : fonder une famille avec sa copine et poursuivre sa vie insignifiante… Mais cette perspective lui donne la nausée et derrière son sourire de façade, se cachent de violentes pulsions meurtrières. Un jour, lors d’une mission de routine, il tombe face à face avec un mutant chaotique et ravageur ! C’est alors que la main droite de Shintarô se métamorphose… Face à la destruction et au désespoir, un héros au côté sombre vient de naître ! »


Si je devais définir ce manga à chaud et rapidement j’utiliserais la formule WTF (qui peut être positif, attention). Je crois qu’elle est pas mal adaptée vue la tournure que prennent les événements dès le premier tome de la série. Et en même temps, l’histoire nous parle des frustrations de chacun qui sont à l’origine de poussées de violence. N’est-ce pas ce que nous voyons au quotidien, dans la vie ou derrière l’écran des actualités ? N’est-ce pas ce que nous gardons occasionnellement en nous lorsque nous pensons mériter mieux, que la vie est injuste, que nous aimerions que certains arroseurs finissent arrosés (attention, expression centenaire en vue) ?

La frustration est un sentiment naturel souvent laissé au chaud le temps de le faire taire. On le dompte, on le calme et on le laisse dans sa cage. Alors, le jour où des créatures s’immiscent dans le corps des humains pour se nourrir et faire grandir cette frustration au profit de la création de monstres tueurs, autant dire que la serrure de la cage ne tient pas longtemps et que ça a vite tendance à éclabousser modèle géant.

Shintarô va lui-même découvrir une transformation de son corps et devra choisir : éliminer tous les mutants et les créatures transformées au risque de se transformer lui-même ou évoluer seul de son côté sans écarter le risque de la transformation pour autant. Rester celui qu’il déteste être, passif et spectateur de sa vie ou devenir un (anti-)héros malgré lui à tendance un peu sadique ?

Cette chronique ne révèle pas les aspects les plus surprenants et originaux, je tiens vraiment à vous laisser les découvrir sur le moment. J’ai tellement été surprise, me demandant ce qui se passait, que je ne peux me résoudre à vous gâcher ces moments.

Pour en savoir plus

 


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : Les avis de Boa • Les Chroniques du Chroniqueur • Lestrange Books • Les instants volés à la vie • Chez Mirabilia • Myonn’Ellie • Gaman • Les voyages de Ly • Les Chroniques de Mae • Red and Books • Cats & Books • Gommahan


 

Et vous, est-ce une série que vous voulez commencer ?

19 commentaires

  1. Merci de m’avoir citée dans ton article 🙂
    J’avais bien aimé ce tome 1 mais depuis j’ai revendu ce tome et abandonné la saga parce qu’en y réfléchissant je n’avais pas forcément envie de connaître la suite.

    Aimé par 1 personne

  2. Avec plaisir, merci à toi pour ta chronique ! 😀 Plus il y en a, plus un lecteur potentiel peut se faire un avis, donc merci à toutes et tous ! ^^ Ah, tu as eu un contre-coup radical. Je vais voir avec le deuxième tome si j’ai envie de poursuivre ou non. Après tout, commencer une série n’oblige pas à la poursuivre à tout prix. 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Je comprends, parfois je laisse tomber des livres prévus car j’en entends trop parler. Mais pour celui-ci, je tiens à préciser qu’il est quand même spécial. ^^ Mais je suis ravie (et flattée) de réactiver une possible lecture ! 😀

    Aimé par 1 personne

  4. C’est ma façon de me forcer à prendre de la distance avec les contrariétés du quotidien. Sinon je monte dans les tours et je me crève. ^^ Donc, je confirme, le tome 2 est acheté ! 😀

    Aimé par 1 personne

  5. En fait le contre-coup ça a était de voir ce manga dans ma bibliothèque et de me dire « Mince pourquoi j’ai lu ce manga, ça ne me donne plus du tout envie » mdr 🙂

    J'aime

  6. Je comprends tout à fait, je fonctionne presque pareil, sauf que que moi, c’est quand j’ai eu une mauvaise journée que je me dis que je mérite bien une petite compensation 😂
    Et généralement je reviens avec des bouquins, des figurines ou de la bouffe 😱😱

    Aimé par 1 personne

  7. C’est un très bon combo ! 😀 J’avoue que ça fait aussi du bien après une sale journée… On vide l’esprit et on remplit la tête et le corps. ^^

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s