#jaimemonlibraire | 10 mai 2019

Je vous retrouve comme chaque semaine pour faire un focus sur quelques nouveautés qui ont rejoint ma bibliothèque. Mon objectif : rester fidèle à mes sujets de prédilection mais me pousser aussi un peu hors de ma zone de confort.

 

  • Retour à Birkenau de Ginette Kolinka avec Marion Ruggieri, paru aux éditions Grasset le 10 mai 2019 :

71Jq5smX3LL

« Moi-même je le raconte, je le vois, et je me dis c’est pas possible d’avoir survécu… Arrêtée par la Gestapo en mars 1944 à Avignon avec son père, son petit-frère de douze ans et son neveu, Ginette Kolinka est déportée à Auschwitz-Birkenau : elle sera seule à en revenir, après avoir été transférée à Bergen-Belsen, Raguhn et Theresienstadt. Dans ce convoi du printemps 1944 se trouvaient deux jeunes filles dont elle devint amie, plus tard : Simone Veil et Marceline Rosenberg, pas encore Loridan – Ivens.

Aujourd’hui, à son tour, Ginette Kolinka raconte ce qu’elle a vu et connu dans les camps d’extermination. Ce à quoi elle a survécu. Les coups, la faim, le froid. La haine. Les mots. Le corps et la nudité. Les toilettes de ciment et de terre battue. La cruauté. Parfois, la fraternité. La robe que lui offrit Simone et qui la sauva. Que tous, nous sachions, non pas tout de ce qui fut à Birkenau, mais assez pour ne jamais oublier ; pour ne pas cesser d’y croire, même si Ginette Kolinka, à presque 94 ans, raconte en fermant les yeux et se demande encore et encore comment elle a pu survivre à ça »

 

  • Cassius de Catherine Locandro, paru aux éditions Albin Michel jeunesse le 24 avril 2019 :

71H8fHRJsrL

« Dans les années 50, aux États-Unis, la ségrégation bat encore son plein. Malgré leur jeune âge et l’amour protecteur de leur mère Odessa, Cassius et Rudy en subissent la violence au quotidien. Ils encaissent les inégalités comme autant de coups. Jusqu’au jour où l’aîné des deux frères découvre la boxe… Dans les gymnases, la couleur de peau importe peu. Sur les tapis et les punching-balls, les distinctions s’effacent dans une même odeur de sueur. Jab ! Crochet ! Uppercut ! Pour Cassius, progresser devient rapidement une obsession. Il pratique chaque jour et gagne peu à peu en technique et en endurance, aidé en cela par son entraîneur Angelo Dundee. Sur le ring, son énergie est stupéfiante, et son jeu de jambes si rapide qu’il fait penser à une danse. Ses adversaires peinent à suivre le rythme ! Et ce n’est encore qu’un début…

Catherine Locandro raconte avec sensibilité et passion le parcours et l’ascension extraordinaire de celui que l’on surnommait The Greatest, l’un des plus grands boxeurs de l’histoire. »

 

  • Les faits & gestes de la famille Papillon – Tome 1 » de Florence Hinckel, paru aux éditions Casterman le 1er mai 2019 :

717QtEhNZxL

« Une aventure loufoque illustrée avec des photos authentiques.

Chez les Papillon, le geste le plus anodin provoque des effets bénéfiques sur le monde, que ce soit la fin d’une guerre ou une invention révolutionnaire. Un simple changement de dentifrice dans la famille pourrait vous faire gagner au loto ! Mais le Bien existe-t-il sans Mal ? Que nenni. Depuis des siècles, une lutte secrète fait rage entre les Papillon et leurs rivaux, les Avalanche, responsables des pires catastrophes de l’Histoire.

Du haut de ses 13 ans, Éva Papillon sera-t-elle digne des exploits de ses aïeux ? »

 

  • Trois gouttes de sang de Sadeq Hedâyat, paru aux éditions Zulma le 2 mai 2019 :

LaSolutionEsquimauAW

« Chez Sadeq Hedâyat, trois gouttes de sang au fond d’un jardin nourrissent amplement la folie d’un homme, une mission archéologique suit pas à pas la recette de sorcellerie découverte au creux d’un sarcophage, une jeune fille simple se découvre masochiste dans le mariage, et un fidèle perroquet vaudrait presque tous les serments d’amour.

Dans ce recueil empli d’échos, les chants de l’enfance tournent en boucle comme des obsessions, les arbres ont forme humaine au crépuscule et les ombres des hommes sont bien plus libres que leurs pas – Trois gouttes de sang, comme mille et une nuits cauchemardesques et grinçantes, extraordinaires, cruelles, magnifiques. »

 

Et vous, quelles sont vos nouvelles trouvailles ?

Commentaires

7 comments on “#jaimemonlibraire | 10 mai 2019”
  1. aufildeslivres dit :

    De belles lectures en perspective ! Pour ma part, j’attends de recevoir quelques livres avec impatience. En patientant, j’ai dévoré le dernier écrit de Céline Lapertot : coup de cœur !

    Aimé par 1 personne

    1. Usva K. dit :

      Oh je ne connais pas du tout cette auteure, je vais aller voir ses publications de plus près ! 😀 Merci beaucoup et très belles réceptions à toi (et donc de belles chroniques pour nous ensuite. Hehe) ! 🙂

      Aimé par 1 personne

    2. Usva K. dit :

      Aaaaaah ! Mais oui !!! Si c’est « Ne préfère pas le sang à l’eau » je l’avais vu passer sans craquer. Bon, bah je vais devoir craquer je crois… 😀 Merci beaucoup à toi !

      Aimé par 1 personne

      1. aufildeslivres dit :

        Son dernier est sorti hier et c’est « Ce qui est monstrueux est normal ». C’est un récit autobiographique. Court mais …. piouhhhh … d’une force qui te retourne

        Aimé par 1 personne

      2. Usva K. dit :

        Oh, je vais aller regarder alors ! 🙂 Merci !

        Aimé par 1 personne

      3. Usva K. dit :

        J’ai un peu peur de m’y confronter à celui-là pour le coup… Je vais devoir réfléchir un peu avant de sauter le pas je pense. 🙂

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s