❤ « Les fabuleuses aventures d’Aurore – Tome 1 » de Douglas Kennedy et Joann Sfar (PKJ, 2019)

Je n’ai jamais lu de Douglas Kennedy et j’ai donc commencé avec ce livre jeunesse. Grand bien m’a pris car j’ai absolument adoré ! Je suis impatiente de découvrir la suite des aventures de la petite mais grande Aurore. La malice, la persévérance et le caractère du personnage principal sont remarquablement portés par les illustrations de Joann Sfar.


Quatrième de couverture : « J’ai demandé à Maman si c’était vrai que les autres avaient des problèmes à cause de moi. Elle m’a répondu : « Ne laisse personne te dire ça, Aurore. Tu es comme ton prénom : un vrai soleil ». Aurore. C’est moi !

Autiste, Aurore ne parle pas. Mais elle écrit sur sa tablette à la vitesse de la lumière. Et elle a un secret. Elle lit dans les yeux des autres : Maman, Pap’, sa grande soeur Emilie, mais aussi Lucie, la meilleure amie d’Emilie, harcelée à l’école.

Le jour où Lucie disparaît à Monster Land, le parc d’attractions, Aurore s’improvise détective… »


Ce livre permet d’aborder pas mal de choses et c’est heureux car c’est fait avec autant de délicatesse que d’humour. La différence d’Aurore, son incapacité à parler comme les autres enfants, la séparation de ses parents, le harcèlement lié à ce qu’on appelle actuellement la grossophobie, l’humiliation au sein du cocon familial, etc. Des sujets essentiels à aborder avec les enfants, même si ce n’est pas toujours facile. Vous ne savez pas comment faire ? Aurore est là pour vous aider à trouver les mots !

Alors oui, Aurore n’est pas comme la plupart des autres enfants. Dans le monde réel, elle n’arrive pas à parler. Elle aimerait bien mais dès qu’elle essaye rien ne sort. Alors elle écrit à la vitesse de l’éclair sur sa tablette et elle voit derrière les yeux des gens. C’est son super pouvoir. Derrière un sourire elle voit la tristesse, derrière une passion pour les mathématiques elle voit le refuge. Elle ne parle pas mais elle connaît les secrets et l’histoire des gens qui l’entourent mieux que quiconque. Peut-être que ne pas parler lui permet d’écouter vraiment et de voir au-delà des apparences (qu’elle ne juge pas non plus, d’ailleurs).

Lorsque Lucie fugue et se révèle être introuvable, Aurore va décider de s’emparer de l’enquête. Le lecteur va l’accompagner dans son périple et va apprendre, avec elle, à lire derrière les yeux des gens, à ne pas tirer de conclusions hâtives à partir d’une simple impression, à assumer sa voix même si elle ne porte pas beaucoup. Dans cette aventure entre le monde réel (le monde à problèmes) et un monde imaginaire où tout va pour le mieux et dans lequel elle peut parler librement avec son amie Aube, Aurore donne une belle vision de la vie : et si nous apprenions à nous comprendre, à nous respecter et à prendre soin de la multiplicité des hommes ? Un livre à aimer seul sous la couette et à aimer partager. *Bon, OK, je le lâche…*

Pour en savoir plus

 


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : A touch of blue… MarineMuffins and booksJadorelalecture.com@la_fille_kamoulox@bafouille_gribouille

Et aussi des avis familieux : Maman Bek • @helenepetitvillage@untibebe@uk_french_family@lolaetsesminis


 

Et vous, au quotidien, quel est votre super pouvoir ?

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s