« Einstein, le sexe et moi » d’Olivier Liron (Alma, 2018)

J’ai beaucoup entendu parler de ce livre et j’étais très curieuse de le lire. Le contexte de l’histoire singulier, le point de vue franc et le ton à l’humour tranchant, que dire si ce n’est que j’ai passé un très bon moment en compagnie d’Olivier Liron ?


Quatrième de couverture : « Je suis autiste Asperger. Ce n’est pas une maladie, je vous rassure. C’est une différence. Je vais vous raconter une histoire. Cette histoire est la mienne. J’ai joué au jeu télévisé Questions pour un champion et cela a été très important pour moi.

Nous voici donc en 2012 sur le plateau de France 3 avec notre candidat préféré. Olivier Liron lui-même est fort occupé à gagner ; tout autant à nous expliquer ce qui lui est arrivé. En réunissant ici les ingrédients de la confession et ceux du thriller, il manifeste une nouvelle fois avec l’humour qui est sa marque de fabrique, sa très subtile connaissance des émotions humaines. »


Je vais être honnête, ce jeu télévisé ce n’est pas mon truc et il me met même parfois mal à l’aise quand je tombe dessus par hasard. Peut être parce que souvent les gens dans le gens sont tenus, ils sont dans le jeu, dans le challenge. Mais avec Olivier Liron nous sommes tout de suite à l’aise. Je ne sais pas vraiment comment l’expliquer mais je crois que j’ai adoré sa franchise, son regard sur ce qui l’entoure et parfois sa colère aussi. Une colère que parfois je comprends pour la partager.

Cette boule brûlante que tu aimerais pouvoir contrôler mais qui sort malgré toi et prend des formes plurielles. Cette colère créée par les autres qui sont devenus des menaces et qui doivent mériter la confiance qu’on leur accorde. Présumés dangereux. Automatique.

Alors dans un jeu qui implique d’éliminer l’autre pour ne pas être éliminé soi, il n’y a pas de pitié. Avec moi ou contre moi, pas d’entre deux dans ce jeu. J’ai beaucoup ri (j’ai aussi un peu pleuré, je le reconnais sans problème) et je me suis mise à suivre les manches comme s’il s’agissait de jeux olympiques historiques, c’était dingue ! Je tentais aussi de répondre aux questions avant de lire les réponses.

Olivier Liron, prenant des ponts entre le passé et le présent, nous parle des sévices qu’il a subit car il était perçu comme différent (honnêtement, ça m’a fait mal au bide tellement c’était cruel), nous parle de ses peurs et nous donne à lire son regard incroyablement précis sur son monde qui est aussi le nôtre.

Pour en savoir plus

 


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : Les pages qui suiventLivres de FolavrilMélie et les livresNos lectures pour les enfants et pour les parentsLes fringales littérairesLectures de MorganeIvre de livresUn livre dans la pochea touch of blue… MarineGwenn Ha LuSin CityMooncatcher readsLire la nuit ou pas2 chelous dans la ville !De plume et de veloursLes chroniques de Koryfée, blog littéraire~ Entre les lignes ~ A l’ombre du noyer…Ça part en livres !Le jardin de NatioraLes plaisirs de Marc Page par Willy LefèvreVoyage au bout de mes livresUne femme et des livresBooks, moods and moreLes livres 2 ClaireDomi C LireMademoiselle MaeveMa collection de livresNos Livres et Nos Mots22h05 rue des DamesL’oeil de M Un brin de SybouletteMes lecturesLes Lectures de Maman NatureaccrochelivresLire&vousLa marmotte à lunettesUn livre après l’autreCultur’elleMes échappées livresquesMa bulle feutrée


 

Et vous, avez-vous déjà lu cet auteur ?

Commentaires

15 comments on “« Einstein, le sexe et moi » d’Olivier Liron (Alma, 2018)”
  1. Claire dit :

    Merci pour le partage, Usva !

    Aimé par 1 personne

    1. Usva K. dit :

      Avec plaisir, merci à toi ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. On le voit partout mais il ne m’attire pas plus que cela pour l’instant. Je sais que je le lirai mais pas tout de suite.

    Aimé par 1 personne

    1. Usva K. dit :

      Je comprends, parfois à trop voir un livre ça coupe l’envie. 🙂 Et après tout il n’y a jamais obligation de lire certains livres (ouf pour nous ! :D). Mais si l’occasion se présente à toi, j’espère qu’il te plaira. 🙂

      J'aime

  3. Ada dit :

    J’ai pas grand chose à dire mais voilà, superbe chronique ! ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Usva K. dit :

      C’est déjà dire beaucoup ! ♥ Merci beaucoup à toi ! :3

      Aimé par 1 personne

  4. Très jolie chronique.
    Bises,
    Maeve

    Aimé par 1 personne

    1. Usva K. dit :

      Merci beaucoup ! :3

      J'aime

  5. J’ai adoré ce livre ! Il est incroyable cet auteur ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Usva K. dit :

      Singulier, drôle, efficace, je ne pensais pas adhérer autant, j’ai passé un très bon moment. Complètement d’accord avec toi ! 😀

      Aimé par 1 personne

  6. Yvan dit :

    Merci pour le partage 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Usva K. dit :

      Avec plaisir, merci à toi ! 🙂

      J'aime

  7. Je viens de finir ma chronique, je l’ai terminé hier, j’ai adoré, une petite pépite ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Usva K. dit :

      Oui, un ovni littéraire qui fait passer un sacré bo moment ! 😀

      J'aime

    2. Usva K. dit :

      J’ai ajouté le lien vers ton article à la fin de ma chronique. 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s