❤ « La petite fille de Monsieur Linh » de Philippe Claudel (Stock, 2005)

Je tiens à remercier chaleureusement BobidiBooks qui m’a donné envie de découvrir ce livre magnifique, qui est aujourd’hui un immense coup de cœur ! Je me suis attachée, j’ai eu de la peine, j’ai ri, j’ai souri, j’ai pleuré. Bref, j’ai adoré et je ne peux que le conseiller à mon tour à toute personne ne l’ayant pas lu ! ♥


Quatrième de couverture : « Monsieur Linh est un vieil homme. Il a quitté son village dévasté par la guerre, n’emportant avec lui qu’une petite valise contenant quelques vêtements usagés, une photo jaunie, une poignée de terre de son pays. Dans ses bras, repose un nouveau-né. Les parents de l’enfant sont morts et Monsieur Linh a décidé de partir avec Sang diû, sa petite fille. Après un long voyage en bateau, ils débarquent dans une ville froide et grise, avec des centaines de réfugiés. Monsieur Linh a tout perdu. Il partage désormais un dortoir avec d’autres exilés qui se moquent de sa maladresse. Dans cette ville inconnue où les gens s’ignorent, il va pourtant se faire un ami, Monsieur Bark, un gros homme solitaire. Ils ne parlent pas la même langue, mais ils comprennent la musique des mots et la pudeur des gestes. Monsieur Linh est un cœur simple, brisé par les guerres et les deuils, qui ne vit plus que pour sa petite fille. Philippe Claudel accompagne ses personnages avec respect et délicatesse. Il célèbre les thèmes universels de l’amitié et de la compassion. Ce roman possède la grâce et la limpidité des grands classiques. »


Ce roman touche au sublime, je ne peux pas le dire autrement. Il nous confronte à la guerre, aux traumatismes, à l’exil, à la solitude, à la perte de repères, à la culpabilité mais nous donne aussi à voir l’amitié, l’amour et la bienveillance. Il est un regard sur le monde et sur les relations entre les hommes. Il est immensément humain.

Je me suis laissée porter par les pensées de Monsieur Linh, son courage et sa détermination à vivre pour sa petite fille, dont il nous explique qu’elle est la seule survivante de sa famille après des bombardements. Je me suis battue à ses côtés et mon coeur l’encourageait. Dans une ville totalement différente de son village, désormais lointain, il devra réapprendre le quotidien. Rencontrant Monsieur Bark, ce quotidien se fera plus doux. Pas besoin de se comprendre avec les mots quand les gestes et les regards suffisent pour se reconnaître dans la solitude et la tristesse de l’autre. Une amitié forte et émouvante va se construire et il faudra lutter pour la conserver, comme lutter pour prendre soin de la petite fille tant chérie et si sage.

Une construction narrative qui ne pourrait pas mieux fonctionner, un dénouement qui noue le ventre et ouvre les vannes lacrymales. Je ne peux que vous inviter à le découvrir sans vous en dire plus.

Je conclus cet article en m’engageant solennellement *mains sur le cœur* à découvrir d’autres romans de cet auteur, certains m’attendant déjà dans ma bibliothèque et qui ne sauraient y être oubliés plus longtemps. Cette lecture a été une rencontre et, comme pour Hubert Mingarelli, je ne peux la laisser passer davantage. Un immense merci !

Pour en savoir plusPour la version poche

logo-label


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : BobidiBooksLes lectures de LéonLes fringales littérairesD’un livr’ado …à l’autreLa bibliothèque d’EmilieLitténeranteLa Culturothèque du masquePatin-couffin, patati et patataLes lectures de Nana


 

Et vous, quel(s) livre(s) de Philippe Claudel conseilleriez-vous pour poursuivre la découverte de cet auteur ?

20 commentaires

    1. Je l’ai acheté l’an dernier mais je ne me suis pas encore plongée dedans. Ma libraire me l’a immensément recommandé aussi, je crois que je vais me faire une session Claudel sous peu avec les autres livres conseillés. ^^ Celui-ci est donc sur la liste. 😀

      Aimé par 1 personne

  1. J’adore cet auteur. Je ne peux que te conseiller de lire Parfums.
    Un inventaire tout en poésie et tendresse des parfums qui ont marqués son enfance et qui hante ses souvenirs. Un très beau livre!

    Aimé par 1 personne

    1. C’est exactement cela, il est court mais alors on passe du rire au larme, de l’angoisse au soulagement et encore aux larmes. J’ai été littéralement bouleversée par cette lecture et je me souviens qu’il a été difficile de choisir un livre après celui-ci ! Magnifique écriture et sensibilité que celle de Philippe Claudel. ♥ Je n’ai lu que peu de ses livres donc s’il y en a un autre à me conseiller (ou d’aussi beau que ce livre mais d’un autre auteur), je suis preneuse ! ^^

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s