❤ « Vigile » d’Hyam Zaytoun (Le Tripode, 2019)

Début 2019 ressemble fort à début 2018 dans le sens où j’ai utilisé beaucoup de mouchoirs et ressenti immensément d’amour en lisant un ouvrage de la rentrée littéraire. Janvier 2018 fut marqué par Cette nuit de Joachim Schnerf, janvier 2019 est quant à lui marqué par Hyam Zaytoun et son bouleversant Vigile.


Quatrième de couverture : « Un bruit étrange, comme un vrombissement, réveille une jeune femme dans la nuit. Elle pense que son compagnon la taquine. La fatigue, l’inquiétude, elle a tellement besoin de dormir… il se moque sans doute de ses ronflements. Mais le silence revenu dans la chambre l’inquiète. Lorsqu’elle allume la lampe, elle découvre que l’homme qu’elle aime est en arrêt cardiaque.

Avec une intensité rare, Hyam Zaytoun confie son expérience d’une nuit traumatique et des quelques jours consécutifs où son compagnon, placé en coma artificiel, se retrouve dans l’antichambre de la mort.

Comment raconter l’urgence et la peur ? La douleur ? Une vie qui bascule dans le cauchemar d’une perte brutale ? Écrit cinq ans plus tard, Vigile bouleverse par la violence du drame vécu, mais aussi la déclaration d’amour qui irradie tout le texte. Récit bref et précis, ce livre restera à jamais dans la mémoire de ceux qui l’ont lu. »


Je vais continuer à me faire une image de pleureuse, mais j’ai craqué dès la première page. Bim, les grandes eaux pendant une heure et demie. Ce que Hyam Zaytoun écrit c’est l’amour qu’elle porte et qu’elle est sur le point de perdre, c’est l’injustice du choix de la faucheuse, ce sont les regrets de ne pas avoir su montrer à l’autre à quel point on l’aime quand on le pouvait, c’est la force de tenir pour protéger les enfants, ce sont les heures interminables à l’hôpital à attendre un signe qui tarde, qui tarde, qui tarde…

Ce récit est d’une humanité immense et je me suis beaucoup identifiée à l’auteure, moi, la flippée de la vie qui s’imagine aussi le pire dès que quelqu’un que j’aime a cinq minutes de retard, dès que j’oublie de débrancher une prise qui ne m’inspire pas confiance, dès que je sens la moindre anomalie dans mon quotidien. #facileàvivre

Ce qu’a vécu et enduré Hyam Zaytoun c’est le cauchemar que je ne souhaite à personne même si la lumière revient dans sa vie et celle de ses enfants. Elle décrit sa façon de tenir en extérieur alors que l’intérieur s’effrite et tombe de trop trembler, d’avoir peur de ne pas faire face sans son mari, son amour, celui qui fait qu’à deux ils peuvent tout affronter. La solitude possible m’a tordu le cœur et m’a renvoyé à mes propres peurs.

C’est un livre qui a un impact sur les personnes qui ne sont pas confrontées à cette épreuve mais je pense qu’il peut aussi être un compagnon pour les hommes et les femmes qui le sont. Hyam Zaytoun leur dit qu’elle comprend, qu’elle souffre avec eux et qu’ils sont capables de tenir debout. Car le lecteur n’a envie que de ça, de la rassurer. Alors peut-être que ce livre peut permettre de se dire que nous aussi, si la vie se montre cruelle, nous devons nous rassurer et nous dire que nous tiendrons, pour les autres et pour nous-même. Et, quand tout va bien, ce livre nous invite à aimer très fort tant qu’on le peut. Il nous rappelle l’importance de cultiver les moments de bonheur quels qu’ils soient, qui sont éphémères et qui ne doivent jamais se mêler aux regrets. Un grand coup au cœur !

Pour en savoir plus

 


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : Au fil des livresUn brin de SybouletteLes lectures de SophieLes chroniques de KoryféeBonnes feuilles et mauvaise herbe22h05 Rue des DamesA book is always a good ideaLaurent Gourlay


 

Et vous, quelle lecture émouvante recommandez-vous ?

Commentaires

11 comments on “❤ « Vigile » d’Hyam Zaytoun (Le Tripode, 2019)”
  1. Vraiment envie de découvrir ce roman après lecture de ta chronique!

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai très envie de le lire mais je vais attendre un peu… j’ai failli perdre à quelques heures près mon compagnon au mois de décembre… C’est un peu trop frais mais c’est un livre qui saura me toucher sans aucun doute.

    Aimé par 1 personne

  3. Il est dans ma wishlist et je pense le lire très prochainement! Je n’en entends que du bien

    Aimé par 1 personne

  4. noctenbule dit :

    Merci pour le lien 🙂
    J’avoue, je n’ai pas été aussi touchée que toi par cette lecture. Je n’ai pas versé une larme. C’est un magnifique hymne à l’amour que j’ai dévoré en deux jours. Un livre qui pousse à réfléchir et comme tu dis incite à profiter de tous les instants de bonheur.

    Aimé par 1 personne

  5. Usva K. dit :

    De rien, merci à toi pour ta chronique ! 🙂 Pour les larmes, je ne suis pas une référence, je pense avoir les canaux lacrymaux énormes. XD Mais pleurer ou ne pas pleurer ne change rien à l’émotion que l’on peut ressentir. 😉

    J'aime

  6. Usva K. dit :

    Je te le recommande chaudement ! 😀 Pareil, je n’en lis que du bien, partout partout !

    J'aime

  7. Usva K. dit :

    Oulah, je suis désolée de lire cela et en effet je pense qu’il ne vaut mieux pas que tu lises ce récit pour le moment. Il faut déjà prendre le temps de guérir de cette énorme frayeur. Je vous envoie en tout cas à toi et à ton compagnon toutes mes bonnes ondes et vous souhaite d’innombrables années de bonheur ensemble ! ♥

    Aimé par 1 personne

  8. Usva K. dit :

    Merci beaucoup, c’est vraiment très gentil ! ♥ Si tu croises sa route et que tu le lis, j’espère qu’il te plaira autant qu’il m’a plu. 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre à topobiblioteca Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s