« Robot sauvage » de Peter Brown (Gallimard jeunesse, 2017)

Cela faisait plusieurs fois que je me retrouvais nez à nez avec ce livre, que je tournais autour sans finalement me décider à le prendre… jusqu’à ce mois de décembre plein de surprises ! Et je l’ai déjà prêté à mon neveu pour qu’il le dévore à son tour.


Quatrième de couverture : « Un cargo fait naufrage. Rozzoum unité 7134, alias Roz, échoue sur une île déserte. Pourra-t-elle survivre dans la vie sauvage ?

Une splendide et captivante aventure, pleine de dangers et d’émotion. Un hymne à la nature et à l’amitié. »


Si je dois commencer par l’un des plus grands plaisirs liés à ce roman c’est sans aucun doute par ses illustrations et leur poésie. J’ai absolument été sous le charme du style graphique de l’auteur, refeuilletant le livre pour uniquement en savourer les images, les unes après les autres et refaire l’histoire sans le texte. Magnifique ! S’il existe des tirages sérigraphiés à vendre de certaines des planches du livre, je suis preneuse ! ♥

Ce livre, conseillé pour les enfants à partir de 9 ans, a un texte abordable et se lit très facilement. Il pourra même être mis entre les mains de lecteurs un tout petit peu plus jeunes mais ayant un très bon niveau de lecture.

Si le début m’a paru un peu long à se mettre en place, à accrocher le lecteur, l’histoire démarre malgré tout assez rapidement et nous nous prenons d’affection pour les animaux sauvages de l’île où arrive sans le comprendre Roz, autant que nous apprécions le personnage du robot. Entre candeur et esprit algorythmique froid, Roz va peu à peu apprendre à comprendre la nature, va découvrir les émotions et ainsi réussir à s’intégrer dans la vie sauvage. Une vie pour laquelle l’entraide est essentielle, une vie difficile qui ne fait pas de cadeaux.

Entre hymne à la nature et aux animaux et roman de science-fiction (pas si fictionnel) pour les jeunes lecteurs en herbe, ce roman réinvente des classiques d’aventures en terres inconnues et interroge les progrès technologiques au même titre que la distance prise avec les trésors naturels de la planète. Il vient également parler et faire réfléchir aux différences, aux préjugés, au vivre ensemble, à l’intégration et à l’amitié, même aux rapports entre enfants et parents. Rien que ça !

Un livre qui ne manquera pas de faire rire comme d’humidifier les petits yeux, un livre qui sera une très belle aventure pour les petits-grands et les grands-petits.

Pour en savoir plus

 


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : sir this and lady that [Merci beaucoup Linda Ladythat pour l’info de parution d’un second volume aux États-Unis ! Comme elle, j’attends sa traduction avec impatience ! ♥ ] • A saute-livresRêves animés


 

Et vous, quels livres de Peter Brown conseillez-vous ?

5 commentaires

  1. Merci beaucoup, ça me fait très plaisir ! ♥ J’ai passé un très joli moment et, sans attendre, je l’ai mis entre les mains de mon neveu qui est en train de le dévorer. ^^ Si tu as l’occasion de le lire, j’espère qu’il te plaira tout autant !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s