« Le discours » de Fabrice Caro (Gallimard, 2018)

« Le discours » de Fabrice Caro (Gallimard, 2018)

Je n’ai pas hésité une seule seconde à acheter ce livre après avoir lu plusieurs retours très positifs. De l’humour, des rires, des situations cocasses, c’est ce dont j’avais besoin pour aérer mes lectures habituelles. C’est également sans compter sur la beauté de la nouvelle collection Sygne des éditions Gallimard !


Quatrième de couverture : « Tu sais, ça ferait très plaisir à ta sœur si tu faisais un petit discours le jour de la cérémonie.

C’est le début d’un dîner de famille pendant lequel Adrien, la quarantaine déprimée, attend désespérément une réponse au message qu’il vient d’envoyer à son ex. Entre le gratin dauphinois et les amorces de discours, toutes plus absurdes les unes que les autres, se dessine un itinéraire sentimental touchant et désabusé, digne des meilleures comédies romantiques.

Un récit savamment construit où le rire le dispute à l’émotion. »


Le postulat de départ avait tout pour me séduire et j’ai été prise d’une immense affection pour le narrateur/personnage principal qui est aussi indisposé par le discours qu’on lui impose que par le fait de devoir décliner cette demande (qui n’est pas formulée pour laisser le choix à l’interlocuteur).

J’ai beaucoup ri sur les premiers chapitres, les rapports familiaux peuvent être une source inépuisable d’humour tendre, à base de pénis de cuisine. Puis, peu à peu, la psychose d’Adrien autour du message envoyé à son ex prend le dessus et son esprit incapable de se calmer m’a un peu tendue. Je suis du genre à faire pas mal de détours dans mon crâne en cas de situation stressante (que je crée moi-même) et lire tout ce stress a été parfois suffocant. Mais ça fonctionne, terriblement ! Le lecteur part avec Adrien dans ses délires et l’improbable devient personnage de l’histoire.

Si j’ai moins ri en avançant dans la lecture par rapport au début du récit, il en reste que ce fut une lecture vivante et rafraîchissante par moments qui m’a fait sortir de mes sentiers littéraires habituels et qui m’a fait passer une bonne soirée.

Pour en savoir plus

 


Ils/Elles l’ont aussi lu et chroniqué : Agathe The BookVivreDeslivres


 

Et vous, avez-vous envie d’entrer dans l’esprit surmené d’Adrien ?

Commentaires

One comment on “« Le discours » de Fabrice Caro (Gallimard, 2018)”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s