Les prix littéraires du mercredi #11

Nous nous retrouvons aujourd’hui, après quelques semaines en suspens, pour un article sur les dernières actualités des prix littéraires :

 

Les prix Transfuge décernés pour 2018

Meilleur roman de langue française : Lèvres de pierre de Nancy Huston (Actes Sud) [ↂ]

Meilleur essai : L’enfant d’Ingolstadt de Pascal Quignard (Grasset)

Meilleur premier roman : La grande idée d’Anton Beraber (Gallimard)

Meilleur roman européen : Les livres de Jakob d’Olga Tokarczuk (Noir sur blanc)

Meilleur livre américain (ex-aequo) : Forêt obscure de Nicole Krauss (L’Olivier) et Moonglow de Michael Chabon (Robert Laffont) [ↂ]

Meilleur roman israélien : La maison de ruines de Ruby Namdar (Belfond)

Meilleur roman arabe : J’ai couru vers le Nil d’Alaa El Aswany (Actes Sud)

Meilleur roman hispanique : Moronga d’Horacio Castellanos Moya (Métailié)

Meilleur roman africain : L’heure de l’ange de Karel Schoeman (Phébus)

Meilleur texte de théâtre : Tous des oiseaux de Wajdi Mouawad (Actes Sud-Papiers) [ↂ]

Meilleur récit : Avec toutes mes sympathies d’Olivia de Lamberterie (Stock)

Meilleur livre d’art : L’archéologie en bulles de Fabrice Douar et Jean-Luc Martinez (Louvre – Seuil)

Meilleur livre de cinéma : Federico Fellini – Le Métier de cinéaste de Rita Cirio (Seuil)

Meilleur espoir polar : Parfois c’est le diable qui vous sauve de l’enfer de Jean Paul Chaumeil(Rouergue)

Meilleur polar étranger : Prodiges et miracles de Joe Meno (Agullo)

Meilleur polar francophone : 1994 d’Adlène Meddi (Rivages Noir)

 

La première sélection pour le prix Renaudot de 2018

Catégorie romans :

Anton Benaber pour La grande idée (Gallimard)

Adrien Bosc pour Capitaine (Stock) [ↂ]

Adeline Dieudonné pour La vraie vie (L’Iconoclaste)

David Diop pour Frère d’âme (Seuil) [ↂ]

Gilles Martin-Chauffier pour L’ère des suspects (Grasset)

Michael Ferrier François pour Portrait d’un absent (Gallimard)

Mark Greene pour Federica Ber (Grasset)

Stéphane Hoffmann pour Les belles ambitieuses (Albin Michel)

Cloé Korman pour Midi (Seuil)

Marco Koskas pour Bande de Français (Galligrassud)

Philippe Lançon pour Le Lambeau (Gallimard) [ↂ]

Valérie Manteau pour Le Sillon (Le Tripode)

Frank Maubert pour L’eau qui passe (Gallimard) [ↂ]

Diane Mazloum pour L’âge d’or (JC Lattès)

Pierre Notte pour Quitter le rang des assassins (Gallimard)

Jennifer Richard pour Il est toi ce beau pays (Albin Michel) [ↂ]

Vanessa Schneider pour Tu t’appelais Maria Schneider (Grasset)

Catégorie essais :

Pierre Adrian et Philibert Humm pour Le tour de France par deux enfants d’aujourd’hui (Équateurs)

Robert Colonna d’Istria pour Une famille corse (Plon)

Pierre Guyotat pour Idiotie (Grasset)

Olivia de Lamberterie pour Avec toutes mes sympathies (Stock)

Annie Lebrun pour Ce qui n’a pas de prix (Stock)

Jean-Paul Mari pour En dérivant avec Ulysse (JC Lattès)

Joann Sfar pour Modèle vivant (Albin Michel)

 

Sources : Livres Hebdo et La lettre du libraire[ↂ] : livres qui m’intéressent plus particulièrement

 

Et vous, avez-vous déjà des pronostics relatifs au prix Renaudot ?

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s