J’ai été très intriguée et curieuse de découvrir ce roman graphique qui allie deux histoires, deux cultures avec beaucoup d’humanité et de force. Les dessins sont absolument magnifiques et les dialogues absolument dépaysants.

9782344011836-L« Il était une fois dans le Nord.

Été 1905. En tournée dans toute l’Europe, le cirque de Buffalo Bill s’arrête à Valenciennes. Un événement considérable pour la population locale et l’occasion pour Gervais, un gamin qui travaille au fond de la mine, d’élargir son horizon. De sa rencontre poignante avec des Sioux du cirque va naître une terrible erreur judiciaire quand ses amis indiens sont accusés d’un meurtre sauvage…

Riche en péripéties, ce western transposé au pays de Germinal est aussi une chronique truculente de la vie quotidienne des mineurs au début du XXe siècle, sur fond de remous politiques provoqués par les syndicats anarchistes et l’imminence de la loi sur la laïcité. »

Bienvenue au pays des corons, où les hommes et les garçons descendent à la mine quand il n’ont pas d’autre choix, mais qui en sont fiers car c’est un labeur plein de courage qui fait vivre leur famille. Le petit Gervais est un excellent élève qui pourrait échapper à la mine et ses entrailles en poursuivant ses études et en devenant instituteur. Mais à peine son certificat d’études entre les mains, son père a tout prévu : ce sera la mine, ce sera un deuxième salaire pour le foyer. Il n’y a pas de honte à faire ce métier, il faut accepter et respecter sa classe sociale et ne pas se prendre pour ce que l’on n’est pas.

L’histoire nous emmène avec elle aussitôt que nous en commençons la lecture : par les illustrations, mais aussi par le langage authentique des gens du Nord. Je les entend, j’en ai plein les oreilles et cela joue énormément dans le charme de ce livre !

Buffalo Bill fait produire son spectacle à Valenciennes, non loin du coron où habite la famille de Gervais. C’est en cachette qu’il s’y rend et qu’il se faufile sous les tribunes, sur les conseils d’un Indien membre du spectacle. Pour renter, deux Indiens, White Eagle et Setting Sun, lui proposent de le raccompagner. Un meurtre sera découvert et ils seront suspectés. S’engage alors une traque et Gervais, aidé de son voisin René, vont aider leurs deux amis à échapper à la peine qui les menaces.

Ce roman graphique aborde différents sujets : l’humanisme, la lutte des classes, la vie des mineurs, l’histoire des Indiens et la conquête de l’Ouest. Tout cela avec un souci de souligner ce qui rapproche les protagonistes.

Pour en savoir plus

 

Et vous, est-ce un contexte qui vous intéresserait ?

Publicités