La page au hasard du jeudi #03

Nouveau jeudi, nouvelle page au hasard (au tirage un peu truqué cette fois-ci) ! Hop, je tends la main vers ma bibliothèque… Et voilà la page sur laquelle je tombe, en ce 12 juillet, jour d’hommage national en la mémoire de Claude Lanzmann aux Invalides.

A12051« Il y a, dans Shoah, deux plans rapides mais centraux pour moi, on ne perçoit ce que la caméra montre pourtant clairement qu’après un temps infinitésimal de latence : un lièvre au pelage couleur de terre est arrêté par un rang de barbelés du camp d’extermination de Birkenau ; une voix off parle sur cette première image, celle de Rudolf Vrba, un des héros du film, héros sans pareil puisqu’il réussit à s’évader de ce lieu maudit, gorgé de cendres. Mais le lièvre est intelligent et, tandis que Vrba parle, on le voit affaisser sont échine, ployer ses hautes pattes et se glisser sous les barbelés. Lui ausi, s’évade. À Auschwitz-Birkenau, on ne tue plus, même les animaux, toute chasse est interdite. Nul ne tient le compte des lièvres. La seule chose sûre est qu’ils sont très nombreux et il me plaît de penser que beaucoup des miens ont choisi, comme je le ferais, de se réincarner en eux. »

Le Lièvre de Patagonie de Claude Lanzmann (Gallimard, 2009, p. 256)

Pour en savoir plus

 

Je n’ai pas cessé de repousser la lecture de ce livre autobiographique et, comme trop souvent, c’est la mort qui le rappelle à ma mémoire. L’été sera le bienvenu pour me permettre de le lire du début à la fin. Enfin.

 

Et vous, vous donne-t-il envie d’aller plus loin ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s