👁 ❀ « Tristesse de la terre » d’Eric Vuillard (Actes Sud, 2014)

Cette lecture m’a Ă©tĂ© conseillĂ©e par Loriane et si elle ne faisait pas partie de ma premiĂšre commande, elle a croisĂ© mon chemin lors de mes congĂ©s. Il y a des signes qui ne faut pas ignorer. Une trĂšs belle dĂ©couverte, qui confirme mon fort intĂ©rĂȘt pour la langue d’Eric Vuillard que j’avais dĂ©couvert l’annĂ©e derniĂšre avec, bien entendu, le Prix Goncourt pour L’Ordre du jour. Merci encore pour cette recommandation !


QuatriĂšme de couverture : « Le spectacle est l’origine du monde. CrĂ©Ă© en 1883, le Wild West Show de Buffalo Bill proposait d’assister en direct aux derniers instants de la conquĂȘte de l’Ouest : au milieu de cavaliers, de fusillades et d’attaques de diligence, des Indiens rescapĂ©s des massacres y jouaient le rĂ©cit de leurs propres malheurs. L’illusion Ă©tait parfaite. Par la force de la rĂ©pĂ©tition et le charme de la fĂ©erie, le Wild West Show imposa au monde sa version falsifiĂ©e de l’Histoire amĂ©ricaine.

D’une Ă©criture acĂ©rĂ©e et inventive, Éric Vuillard ressuscite les personnages de ce drame et livre une autre version de la fable, dans les replis de sa naissance. Avec les armes de la littĂ©rature, Tristesse de la terre noue ensemble les fils de deux histoires, celle des derniers massacres d’Indiens et celle de leur mise en scĂšne par le grand spectacle, en une Ă©vocation saisissante. »


Le constat que fait ce rĂ©cit est effrayant : non contents d’exterminer un peuple et sa culture, l’amĂ©ricain (qui est un colonisateur) capitalise sur les cadavres, utilise les survivants et rĂ©Ă©cris l’histoire. Ce que nous pensons aujourd’hui connaĂźtre a Ă©tĂ© aliĂ©nĂ© par les rĂ©cits qui auront eu du succĂšs. Celui de Buffalo Bill en fait partie. L’amĂ©ricain, celui qui prie un dieu unique et qui se veut dĂ©fenseur d’une morale dite civilisĂ©e, ne peut passer pour le monstre Ă  cĂŽtĂ© de celui qu’il nomme sauvage. L’humiliation ne connaĂźt pas de limite et le temps enracine des croyances erronĂ©es mais arrangeantes pour la conscience d’une majoritĂ©.

Ce livre se lit avec passion, on s’enrage, on hallucine et on rĂ©alise que l’on a Ă©tĂ© victime de ce jeu de dupes, de la poussiĂšre encore en suspension du premier reality show de l’histoire.

En filigrane, Eric Vuillard donne Ă  voir le personnage de Buffalo Bill, qui peu Ă  peu croit Ă  ses mensonges et ne peut vivre que pour la scĂšne, jusqu’au jour oĂč son corps ne le supporte plus.

Tristesse de la terre rend justice aux hommes, femmes et enfants massacrĂ©s (ne parlons plus de bataille de Wounded Knee). Cette justice littĂ©raire rend ce livre nĂ©cessaire, ce n’est pas le seul, alors que le gĂ©nocide n’est pas encore reconnu pĂ©nalement. Comment qualifier, pourtant, le massacre d’une population pour des raisons ethniques et la volontĂ© d’extermination quasi systĂ©matique ?

« DĂ©sormais, Ă  Strasbourg ou dans l’Illinois, les rescapĂ©s du massacre joueront et rejoueront la version soft de Wounded Knee. Une version oĂč les Indiens et le 7e rĂ©giment s’affrontent hĂ©roĂŻquement et oĂč l’armĂ©e amĂ©ricaine sort victorieuse. Et ils la joueront plus d’un an, un peu partout en Europe, cette interprĂ©tation buffalo-billesque des faits. Dans cette version revisitĂ©e, on ne voit ni la trahison des Ă©leveurs ni l’embuscade de Riley Miller, qui tua tout ce qu’il put d’Indiens, avant de cĂ©der pour quelques ronds leurs tuniques et leurs scalps Ă  Charles Bristol, pour son petit stand de reliques Ă  l’Exposition universelle de Chicago. C’est une version du massacre revue et corrigĂ©e par Buffalo Bill et John Burke, dans le plus pur esprit amĂ©ricain. C’est une version pour nos livres de classe. Une version pour enfants. Dans ce petit bout de thĂątre, il n’y a ni la longue marche Ă©puisante des Sioux, fuyant leur rĂ©serve, ni les manoeuvres des rangers pour les attirer docilement, hordes mourantes, Ă  Wounded Knee. Il n’y a pas non plus le canon Hotchkiss, et sa technologie miraculeuse. Il n’y a plus ni tempĂȘte de neige, ni fosse commune, ni femmes, ni enfants. » (p.94-95)

Pour en savoir plus

Et vous, aimez-vous le style d’Eric Vuillard ?

Commentaires

20 comments on “👁 ❀ « Tristesse de la terre » d’Eric Vuillard (Actes Sud, 2014)”
  1. Ada dit :

    Je n’avais pas apprĂ©ciĂ© « L’ordre du jour », alors malgrĂ© ce que tu dis, j’hĂ©site quand mĂȘme… Je sens que l’auteur a du potentiel, donc pourquoi pas celui-lĂ  aprĂšs tout ? (surtout sur un sujet que je ne connais pas) Bonne chronique en tout cas 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Usva K. dit :

      Je comprends que l’on puisse ĂȘtre partagĂ© Ă  la lecture d’Eric Vuillard, lors d’un passage de la « Tristesse de la terre » j’ai trouvĂ© qu’il en faisait un peu trop. Et si j’ai aimĂ© « L’ordre du jour », j’ai prĂ©fĂ©rĂ© celui-ci, il m’a beaucoup plus touchĂ©e et je l’ai trouvĂ© plus fluide aussi Ă  la lecture.

      Aimé par 1 personne

      1. Ada dit :

        Le sujet a l’air trĂšs intĂ©ressant aussi 😉

        Aimé par 1 personne

    2. Usva K. dit :

      Et merci ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. MahaultMots dit :

    Ta chronique m’intĂ©resse beaucoup. J’ai longtemps travaillĂ© (job Ă©tudiant) Ă  cĂŽtĂ© d’un Ă©tablissement proposant ce genre de show (au sein d’un cĂ©lĂšbre parc d’attraction) et cela m’a souvent posĂ© questions. Merci pour cette piste !

    Aimé par 1 personne

    1. Usva K. dit :

      Avec plaisir ! 🙂 Je n’avais pas vraiment rĂ©flĂ©chi Ă  ce sujet jusqu’Ă  ce livre. Bien sĂ»r on s’interroge sur les films mais les reconstitutions, par dĂ©finition (et naĂŻvetĂ©) doivent ĂȘtre fidĂšles. Bah non. Et lĂ , ça questionne beaucoup…

      J'aime

  3. Loriane dit :

    Je suis contente que ce livre t’ait plu ! C’est vrai qu’il donne un autre regard sur notre reprĂ©sentation de l’histoire de l’Ouest, et du mal que le choix du mythe sur la rĂ©alitĂ© a pu faire Ă  beaucoup de ses protagonistes.

    Aimé par 1 personne

    1. Usva K. dit :

      Exactement ! J’en suis restĂ©e sur le cul, vraiment ! Je suis dans un livre pour la jeunesse qui exprime indirectement l’importance de la vĂ©ritĂ© concernant Wounded Knee, c’est incroyable cette histoire ! Merci encore Ă  toi pour ton conseil ! 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Loriane dit :

        Et quel est ce livre que tu es en train de lire ? Parce que ça m’intĂ©resse, du coup ^^

        Aimé par 1 personne

      2. Usva K. dit :

        Un livre sur LĂ©onard Peltier dans la collection « Ceux qui ont dit non » d’Actes Sud junior (je suis fan de cette collection) : http://www.actes-sud-junior.fr/9782330073077-l-elsa-solal-leonard-peltier-non-au-massacre-du-peuple-indien.htm

        🙂

        Je passerai dans du documentaire plus fourni ensuite. Mais je suis horrifiĂ©e d’apprendre que cet homme est emprisonnĂ© depuis plus de 40 ans sur des preuves non recevables…

        Aimé par 1 personne

  4. Valou076 dit :

    J’avais lu de cet auteur L’ordre du jour et 14 juillet. Cette histoire m’intĂ©resse beaucoup !

    Aimé par 1 personne

    1. Usva K. dit :

      J’avais aussi lu « L’Ordre du jour » qui m’avait plu mais « Tristesse de la terre » m’a encore plus convaincue ! 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Valou076 dit :

        Je te conseille « 14 juillet » dans ce cas, l’Ă©criture est extraordinaire, et le regard sur ce jour de l’histoire de France est Ă  la fois riche. Et complĂštement different de ce que l’on savait dĂ©jĂ 

        Aimé par 1 personne

      2. Usva K. dit :

        C’est bien notĂ© ! 🙂 Il pourra faire partie de mes lectures d’Ă©tĂ© (heureusement que les parutions se calment un peu sur juin-juillet ^^ »). Merci du conseil ! 🙂

        Aimé par 1 personne

      3. Valou076 dit :

        je crains dĂ©jĂ  l’arrivĂ©e de la rentrĂ©e littĂ©raire… ma PAL ne va pas avoir le temps de se faire un « body beach » 🙂

        Aimé par 1 personne

      4. Usva K. dit :

        Chaque mois j’essaie de me dire « bon, je me limite », et finalement il y a toujours des livres intĂ©ressants qui me guettent aux dĂ©tours des rayonnages de la librairie… Mais c’est pas grave, les PAL il faut les aimer telles qu’elles sont. ^^

        Aimé par 1 personne

      5. Valou076 dit :

        Je suis dans le mĂȘme cas que toi 😊 ces derniers temps, ce sont les manges qui m’ont fait craquer

        Aimé par 1 personne

      6. Usva K. dit :

        Je ne lis que trÚs rarement des mangas, mais vu le nombre de nouveautés et de séries en cours, je comprends que tu puisses craquer ! ^^

        Aimé par 1 personne

      7. Valou076 dit :

        J’ai une prĂ©fĂ©rence pour ceux qui proposent des voyages dans des temps anciens, notamment chez KI OON avec Bride stories, CĂ©sare, et mon chouchou du moment : isabella Bird, femme exploratrice !

        J'aime

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s