« La Terre est la mère de tous les peuples »

L’heure est arrivée de vous dévoiler ma thématique de lecture pour le mois de mai ! Si j’ai beaucoup hésité, mon coeur a fini par faire son choix. Si je me positionne en pragmatique, je me dis qu’au moins il reste des sujets à traiter pour un bon moment.

6 mai 1877 : le chef amérindien Crazy Horse se rend face aux troupes américaines.

Voilà mon choix.

Je souhaite approcher un peu plus l’histoire et la culture amérindienne, celle-ci fortement impactée par la colonisation des terres des différentes communautés autochtones d’Amérique du Nord. Aujourd’hui, le massacre des indiens n’est toujours pas reconnu pénalement parlant.

Je ne vous dévoile pas davantage d’informations, je pourrai commencer pleinement ce thème lors de la réception de ma commande auprès de mon libraire. Cependant, préparons-nous déjà à voyager dans de grands espaces ! *Impatience dans ma tête*

Référence du titre : extrait de citation empruntée à Chef Joseph

 

Et vous, quel livre avez-vous aimé en lien avec ce thème ?

Commentaires

12 comments on “« La Terre est la mère de tous les peuples »”
  1. Ada dit :

    C’est un sujet que je connais très très peu, donc je serai ravie d’en apprendre plus avec toi ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Loriane dit :

    Bonjour ! j’ai hâte de voir ta sélection, parce que c’est un sujet qui m’intéresse beaucoup donc je pourrai peut-être y piocher des inspirations. =)
    De mon côté, sur cette thématique, en romans j’avais adoré « Dans le grand cercle du monde », de Joseph Boyden, qui se passe au 17e siècle au Québec, mais où les problématiques de colonisation sont les mêmes qui se poseront plus tard plus à l’ouest. En grand classique, il y a évidemment « Le Dernier des Mohicans », de James Fenimore Cooper, dont le héros est (très) (trop) pompeux, et souvent borderline raciste, mais qui dresse néanmoins un portait assez fidèle et émouvant. Dans un registre plus contemporain, je viens de finir « Les étoiles s’éteignent à l’aube », de Richard Wagamese, qui parle plus de la transmission des racines et de la culture. Et en essai, j’ai été très touchée par « Tristesse de la terre », d’Eric Vuillard, sur le rôle de Buffalo Bill et globalement de la culture populaire sur la représentation des Amérindiens et donc sur leur traitement.
    Bonnes lectures, en tout cas !

    Aimé par 1 personne

  3. Usva K. dit :

    Pareil, je n’y connais vraiment pas grand chose, donc j’espère ne pas me sentir trop cloche durant le mois… 😀

    Aimé par 1 personne

  4. Usva K. dit :

    Merci beaucoup beaucoup de ton commentaire ! *.*

    Des livres que tu cites, il était très probable que je lise « Le dernier des Mohicans » (j’ai un peu été choquée par le film étant petite mais bon…^^), mais les différentes pistes que tu proposes sont très intéressantes ! Il est possible que je suive ton conseil concernant « Tristesse de la terre », j’aime l’écriture d’Eric Vuillard pour ce que j’en ai lu, donc ça pourrait me plaire. 🙂

    Merci à toi ! 😉

    Aimé par 1 personne

  5. Loriane dit :

    J’ai vu le film autour de 18 ans, et il ne m’a pas laissé un souvenir impérissable ^^ Mais j’ai récemment lu le livre (et son tome 1, The Deerslayer, que j’ai d’ailleurs préféré je crois) et j’ai adoré le style et les descriptions (je te conseille la récente traduction des éditions Gallmeister, qui est top).
    Hâte de voir ce qui va ressortir de ta thématique, en tout cas ! =)

    Aimé par 1 personne

  6. Ada dit :

    Tu ne seras pas « cloche », t’apprendras plein de choses, c’est super !

    Aimé par 1 personne

  7. Usva K. dit :

    Ah oui, ça pour apprendre, je vais apprendre. J’ai essayé de trouver quelques essais pour poser des bases avant de partir vers de la fiction ou autre chose. 🙂

    Aimé par 1 personne

  8. Usva K. dit :

    En effet, c’est l’édition de Gallmeister que j’ai repérée. Ce livre fera sûrement partie d’une deuxième commande. Pour le moment, vu que je n’y connais pas grand chose, je vais essayer de comprendre les bases avant de partir vers de la fiction et du récit historique. 🙂 Merci encore de ton conseil ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. Ada dit :

    Ca me paraît une bonne idée.

    Aimé par 1 personne

  10. Loriane dit :

    Ah, c’est rigolo, j’ai eu le cheminement inverse : je suis d’abord partie de la fiction pour ensuite m’orienter vers le documentaire ^^ Bonnes lectures en tout cas ! =)

    Aimé par 1 personne

  11. Usva K. dit :

    C’est mon côté documentaliste qui parle. Ahah ! Je me connais en fait, j’ai peur de ne rien comprendre alors j’aime assimiler des informations avant de partir vers la fiction, c’est plus fort que moi. ^^

    Aimé par 1 personne

  12. Loriane dit :

    Moi je marche dans l’autre sens : d’abord je vois quelque chose qui m’intéresse dans la fiction, je regarde comment c’est raconté, et ensuite seulement je vais fouiller dans les faits pour mieux comprendre et démêler la réalité de la fiction. ^^

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s