#jaimemonlibraire | 27 mars 2018

Le programme d’hier soir était de passer à la salle de sport, c’est donc tout naturellement que je me suis retrouvée à la librairie avant d’aller chercher des pizzas. Ma carte d’abonnement me fait un regard culpabilisateur…

Mais, j’ai trouvé deux livres jeunesse : un que je voulais absolument, l’autre passé entre les mailles de ma veille.

Rester debout de Fabrice Colin, paru le 28 mars 2018 chez Albin Michel Jeunesse :

LITT_COLIN_Libre def2.indd« 1933 : en Allemagne, Hitler accède au pouvoir. Petit à petit, la menace se précise et des rumeurs circulent, auxquelles aucun Juif ne veut croire. Puis c’est la guerre, les premières rafles – et, à cet instant, il est déjà trop tard. Internée à Auschwitz-Birkenau avec sa mère et sa sœur aînée, Simone doit se battre, pour elle et pour les autres. Bientôt, son courage, sa force, sa volonté serviront d’exemples à travers le monde. À jamais survivante, définitivement libre, elle sera prête, alors, à livrer d’autres combats.

Rester debout, c’est l’histoire de la femme la plus populaire de France qui, à la veille de sa mort, se remémore, à travers les brumes d’une longue rêverie féconde, ses premières années. Mais c’est d’abord la chronique d’années tendres et heureuses, le récit d’une enfance qui, malgré la crise et les préjugés, commence sous le signe de l’harmonie familiale – avant, insidieusement, de basculer vers le drame. À partir de 13 ans. »

 

La Combe aux Loups de Lauren Wolk, paru le 14 mars 2018 aux éditions de L’École des Loisirs :

9782211234467« Elle n’a pas le choix, Annabelle. Depuis la ferme où elle habite, pour se rendre à l’école avec ses deux petits frères, elle doit traverser la Combe aux Loups. Tout le monde a oublié depuis longtemps pourquoi cet endroit de la forêt s’appelle ainsi. Mais il y rôde toujours des créatures un peu sauvages : Betty, une fille experte en mauvais coups, et Toby, un marginal, un silencieux, vétéran du premier conflit mondial, que la violence des combats a laissé hébété.

Aux Etats-Unis, en 1943, la guerre est une réalité lointaine. Mais, certainement, un drame se prépare non loin d’Annabelle. Et quand on va avoir douze ans, on n’est pas encore très armé face aux mystères et aux cruautés de la vie. 11 à 13 ans. »

 

Et vous, que contiennent vos derniers achats ?

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s